Après Lille et Lyon, Ysa Ferrer bouclera Ultra Tour, sa première tournée, par Paris, ce samedi 25 juin, à 19h30, à L’Alhambra (21, rue Yves Toudic, 75010 Paris), juste après la Marche des Fiertés. La Kosmic Girl très dance, interprète des tubes French Kiss et Mes Rêves, en dit plus pour Yagg.

Tu as joué à Lille et à Lyon il y a quelques semaines. Quel a été l’accueil du public? Raconte-nous tes meilleurs souvenirs… L’Ultra Tour est ma première tournée, alors, forcément, j’appréhendais un peu. Au final, le public était au rendez-vous tant à Lille qu’à Lyon. L’ambiance était à chaque fois vraiment géniale! J’ai adoré ces moments d’échange uniques quand tout le monde s’est mis à chanter Happy Birthday pour mon anniversaire à Lille ou quand, pour palier à un court problème technique, on s’est tous mis à chanter a cappella à Lyon… C’était ULTRA! (rires)

Samedi soir, tu seras sur la scène de l’Alhambra… mais tu feras quand même un détour par la Marche des Fiertés, non? Un détour oui, avant mes répétitions. C’est un événement que je ne manquerais pour rien au monde. À Lille, j’ai eu la chance de lancer la Marche. L’occasion d’avoir une pensée pour ceux et celles qui ne sont pas libres d’être eux-mêmes partout dans le monde. Que ce soit en Russie, où je vais régulièrement, ou dans les pays arabes. J’espère que les révolutions récentes permettront à tous les gays et toutes les lesbiennes de ces pays du Moyen-Orient de vivre plus ouvertement leur vie. J’ai également eu envie d’évoquer les adolescents qui n’osent pas assumer leur homosexualité. La solitude de ces jeunes me traumatise…

Pour tes concerts, tu as voulu faire un show « à l’américaine ». Pourquoi et à quoi devons-nous nous attendre samedi soir? Je suis heureuse d’avoir pu produire, avec mes moyens, un vrai spectacle. Les tableaux s’enchaînent. J’ai voulu des chorégraphies et des danseurs sublimes, des costumes signés Dupré Santabarbara et la présence sur scène d’un violoniste très talentueux. C’est un show qui mêle sons dancefloor et moments d’acoustiques. Pour la dernière date, à l’Alhambra, il y aura également pas mal de surprises. Je veux que cette date reste à jamais gravée dans les mémoires! (rires)

Voir aussi notre interview-vidéo: Ysa Ferrer, fraîcheur ultra

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur YSA FERRER – ULTRA TOUR (teaser).