Si vous n’arrivez pas à écouter le player ci-dessus, cliquez sur Playlist Spéciale Gay Pride.

Certains titres ne sont qu’en extraits (25 sec.) dans le player. Cliquez dessus pour les écouter en intégralité sur Deezer.

En pleine saison des gay prides et à l’approche de la Marche des Fiertés de Paris, ce samedi 25 juin, playlist un peu spéciale cette semaine. Quel titre évoque le plus la gay pride, que ce soit en général ou par rapport à un souvenir en particulier? La Yagg team a fait ses choix, à vous de nous donner les vôtres!

FAITES VOTRE PLAYLIST!
Dans l’espace des commentaires, indiquez le titre que vous avez choisi (si possible disponible sur Deezer) et les raisons de votre choix. Samedi, nous publierons une méga playlist des yaggeurs et des yaggeuses. Merci!

Les choix de la Yagg Team:

Yannick Barbe: Free, Ultra Naté.
Gay anthem de 1997. Je me souviens, il faisait chaud, on était belles et libres.

Julien Massillon: Sing, My Chemical Romance.
Puisque je dois me battre pour mes droits, je le ferai en chantant.

Judith Silberfeld: Désenchantée, Mylène Farmer.
L’une des rares chansons de Mylène que j’aime vraiment, et qu’on entend toujours au moins une fois à la Marche des Fiertés.

Dominique Chaudey: You Make Me Feel, Sylvester.
Hymne. Sylvester, une folle black séropo à San Francisco: si c’est pas le PUR esprit Gay Pride, ça!

Maxime Donzel: Freedom, Rage Against The Machine.
Dans le deuxième épisode d’Objectif Marche, j’adore quand Marie du Mag sort un faux pied coupé et dit en riant: « on a dit qu’on allait les chercher nos droits là ou pas? ».

Christophe Martet: Read My Lips, Jimmy Somerville.
La Marche des Fiertés est une fête, c’est aussi le moment d’affirmer notre radicalité. L’égalité réelle des droits nécessite de se battre toujours contre les préjugés, les esprits étroits et les homophobes.

Bénédicte Mathieu: I Will Survive, Gloria Gaynor.
Parmi les nombreuses chansons qui me viennent à l’esprit, celle-là tient la corde facile. Rythme, drama, et ce texte qui dégringole, repris à l’unisson derrière un char à Paris ou ailleurs.

Morgane Thibault: Credit Card Babie$, MEN.
Je ne désespère pas de l’entendre sur un des chars. Avis aux participant-e-s!

Sofia Anastasio: It Ain’t Easy, David Bowie.
L’égalité des droits ne semble pas tomber sous le sens pour tout le monde et Bowie nous offre un superbe morceau qui exprime la lutte dans laquelle s’inscrit la journée de samedi. « Ce n’est pas facile » mais on va y arriver!

Marie Roubault: Freed From Desire, Gala.
Défiler seule dans sa chambre sur du Gala, ça compte comme une Gay pride? Pour moi oui.