Loin de la débauche de moyens, de danseurs et d’effets spéciaux jusqu’ici étalés dans ses clips (Born This Way, Judas…), Lady Gaga opte, avec Edge of Glory, pour un minimalisme déconcertant.

Entourée de fumée, elle danse seule entre un escalier de secours et une portion de trottoir. Avec pour seul spectateur un saxophoniste qui attend son tour de jouer, l’artiste fait dans la sobriété.

Pire, elle ne porte qu’un seul costume tout au long du clip. In-croy-able.