Dans une tribune mise en ligne sur le site internet du Monde, le directeur des Rendez-vous de l’histoire de Blois, Francis Chevrier, lance un appel aux personnes homosexuelles pour les inviter à s’indigner de n’être que des sous-citoyen-ne-s aux yeux des dirigeant-e-s. D’après lui, le refus des parlementaires d’ouvrir le mariage à tous et à toutes rapproche la France de l’Ouganda, du Pakistan et de l’Arabie saoudite. Il en profite également pour comparer la situation des homosexuel-le-s aujourd’hui à celle des juifs et des noirs il y a quelques décennies de cela.

À lire absolument sur Le Monde.fr [fr].