Dans une longue lettre où il explique les raisons de son suicide, le directeur d’un magasin Fnac dénonce la politique managériale du groupe. Il remet en cause sa mutation alors qu’il avait demandé à rester plus longtemps auprès d’un ami atteint d’un cancer en phase terminale. Bisexuel, il raconte également avoir été l’objet de remarques désobligeantes de la part d’un supérieur hiérarchique qui aurait critiqué sa tenue «de pédé».

À lire sur Eco 89 [fr].

Photo Dennis and Aimee Jonez