La présidente du FN peut bien faire une place aux homos au sein de la «communauté nationale» dans ses discours, elle n’en reste pas moins aux commandes d’un parti farouchement opposé à l’égalité des droits.

À lire sur Un complément d’actu LGBT.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!