Médias, Société | 12.06.2011 - 23 h 41 | 0 COMMENTAIRES
  • A Gay Girl In Damascus
  • Ali Abunimah
  • Amina Arraf
  • Benjamin Doherty
  • Britta Froelicher
  • hoax
  • The Electronic Intifada
  • Tom MacMaster

Amina Arraf, lesbienne syrienne, serait en réalité Tom MacMaster, hétéro américain

Publié par
Colère, soulagement, les réactions varient après la révélation de ce qui serait la vraie identité de la blogueuse lesbienne syrienne Amina Arraf.

Colère, soulagement, les réactions varient après la révélation de ce qui serait la vraie identité de la blogueuse lesbienne syrienne Amina Arraf.

«Je n'avais pas prévu d'attirer l'attention à ce point, peut-on lire dans un post publié sur A Gay Girl In Damascus et intitulé «Excuses aux lecteurs». Si la voix narratrice était une fiction, les faits sur ce blog sont réels et reflètent la situation sur place. Je ne crois pas avoir blessé qui que ce soit; j'ai l'impression d'avoir créé une voix importante sur des sujets qui me tiennent à cœur.

J'espère simplement que les gens accorderont autant d'importance aux peuples du Moyen Orient et à leurs luttes en cette année de révolutions. Ce sont les personnes qui les vivent au quotidien qui donnent corps à ces événements. J'ai juste tenté de les mettre en lumière pour un public occidental.

Malheureusement cette expérience ne fait que confirmer mon sentiment sur la couverture souvent superficielle du Moyen Orient et l'invasion de nouvelles formes d'Orientalisme libéral.

J'ai néanmoins été profondément touché par les réactions des lecteurs.

Bien à vous,
Tom MacMaster
Istanbul, Turquie
12 juillet 2011 [la date en tête de post est néanmoins bien «12 juin 2011», ndlr]
Le seul auteur de tous les posts sur ce blog».

C'est le site pro-palestinien The Electronic Intifada qui a, le premier, démasqué Tom MacMaster, après une enquête d'Ali Abunimah et Benjamin Doherty (parmi d'autres), qui ont fouillé les recoins du web (un groupe de discussion Yahoo!, des invitations à des barbecues sur Facebook, les adresses IP utilisée par «Amina Arraf» pour envoyer ses posts au site lesbien américain Lez Get Real). Forts de ces découvertes, écrivent-ils, ils ont tenté d'en discuter par mail avec Tom MacMaster et sa femme Britta Froelicher, vers lesquels toutes pointaient, mais le couple, qui serait en vacances en Turquie, aurait nié en bloc avant de publier le post sur A Gay Girl In Damascus.

Tom MacMaster et Britta Froelicher auraient décidé d'accorder une interview exclusive «à un journaliste de [leur] choix» dans les 24 heures. Mais le doute sur leur identité, et sur celles de nombreux/ses blogueurs de par le monde, planera encore longtemps. Le temps, seul, pourra dévoiler les dégâts que l'imposture aura laissés.

Ailleurs sur la toile: From Damascus with Love: Blogging in a Totalitarian State (via Risah)

Vous aimez Yagg? Aidez-nous à continuer en cliquant ici.

Print This Post
Photo du profil de Judith Silberfeld
Publié par
Cofondatrice et rédactrice en chef de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (0)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.