France
Marches des Fiertés 2014
Égalité des droits, Société | 06.06.2011 - 16 h 11 | 48 COMMENTAIRES
Stéphanie et Elise se sont dit oui!
Publié par
Ce samedi 4 juin, Stéphanie Nicot et Elise, en couple depuis 4 ans, se sont dit «Oui» à la mairie de Nancy, quelques heures avant le début de la Marche des fiertés LGBT.

Ce samedi 4 juin, Stéphanie Nicot et Élise, en couple depuis 4 ans, se sont dit «Oui» à la mairie de Nancy, quelques heures avant le début de la Marche des fiertés LGBT. Cette union entre deux femmes, toujours interdite en France, a été rendue possible par le fait que Stéphanie Nicot, née homme, est toujours considérée comme tel par l’état civil.

«BEAUCOUP D’ÉMOTION»
La cérémonie était «affectueuse et émouvante, des larmes ont coulé», confie Stéphanie Nicot à Yagg, «heureuse d’avoir une femme aussi jeune et jolie». Sa compagne, Elise, n’étant pas militante, il était important pour les deux femmes de préserver dans ce mariage une part de privé et d’intimité, et de pouvoir célébrer leur union avec leurs proches et leurs familles avant tout.

«Même l’adjoint au maire était ému», ajoute Stéphanie. «Beaucoup d’émotion, beaucoup de bonheur partagé, a commenté l’adjoint au maire qui a uni les deux femmes, Olivier Husson, interrogé par BFM TV. C’était pour moi un mariage tout à fait traditionnel et sans aucune exception. Nous avons respecté les valeurs de la République et puis nous en avons ajouté une, c’est celle de l’humanisme.» Stéphanie Nicot n’a pas manqué de rappeler que la mairie de Nancy est dirigée par André Rossinot, membre du Parti radical valoisien (UMP), et que «cela montre que la ligne de fracture concernant la tolérance n’est pas la même ligne de fracture que celle des questions sociales, elle est plus complexe».

D’un point de vue militant, l’objectif était de montrer à la communauté homo que les trans’ sont avec elle, pour un mariage ouvert à tou-te-s, sans différence, et aussi, bien évidemment, de faire un pied de nez à la France, en montrant à cette dernière ses contradictions et à quoi elles peuvent mener. «C’est une situation folle», souligne Stéphanie.

UN MARIAGE ANCRÉ DANS UN COMBAT
Stéphanie Nicot se bat depuis des années en faveur d’un droit au changement d’état civil sans exigence d’un traitement hormonal conduisant à la stérilisation: «Comment l’État français ose-t-il nous imposer cela? C’est humiliant, monstrueux, inquisiteur», s’indigne-t-elle.

La mariée nous rappelle que le Conseil de l’Europe a adopté la résolution 1728, dont l’article 16.11.2 appelle les États membres à mettre en place «des documents officiels reflétant l’identité de genre choisie, sans obligation préalable de subir une stérilisation ou d’autres procédures médicales comme une opération de conversion sexuelle ou une thérapie hormonale». Or, si par l’intermédiaire de ses quatre représentants la France a, à l’échelle européenne, avalisé ce texte, ce dernier n’a pas force à s’imposer aux législations nationales. Et les ministres français-e-s ne semblent pas disposé-e-s à répondre favorablement au combat de Stéphanie et de son association Trans Aide: «Quand on voit qu’en Allemagne la procédure pour modifier les conditions de changement d’état civil est engagée, et que des ministres de droite à Bruxelles sont en accord avec nos idées, on a vraiment l’impression d’un retard sociétal en France. Même la gauche laïque ne se manifeste pas».

Cette idée est confortée par les propos de Michel Mercier, ministre de la Justice, qui, le 30 décembre, a réaffirmé sa volonté d’imposer aux personnes transidentitaires des conditions d’état civil totalement contraires à la résolution 1728 (lire Stérilisation des trans’: La France exige de ses citoyen-ne-s ce qu’elle combat en Europe).

Stéphanie Nicot s’est pourvue en cassation, mais se fait peu d’illusion face à «une cour conservatrice». Elle a cependant été agréablement surprise par la sympathie massive qu’a suscité son mariage.

Photo DR

Cet article vous a plu? Soutenez notre travail en cliquant ici.

Print This Post
 
LES réactions (48)
  • Par Christophe Martet 06 juin 2011 - 16 H 46
    Avatar de Christophe Martet

    Vives les mariées! Et bravo pour ce geste qui a déjà fait bouger les lignes.

     
  • Par Red 06 juin 2011 - 16 H 48
    Avatar de Red

    Félicitations aux mariées :)

     
  • Par Canardcaché 06 juin 2011 - 16 H 49
    Avatar de

    heu… mais en fait il n’y a pas grand chose de vrai alors… je veux dire dans les fait:

    On nous a servis la grande nouvelle qu’un mariage entre deux lesbiennes aurait lieu! C’est un peu trompé les gens quand même non?

    Dans les faits juridiques: stéphanie est reconnu comme étant un homme. Donc ça n’a rien d’illégale et rien inchangé si?

     
  • Par Canardcaché 06 juin 2011 - 16 H 50
    Avatar de

    par don: « rien n’a changé si? »

     
  • Par matti 06 juin 2011 - 16 H 51
    Avatar de matti

    Plein de voeux de bonheur. :)

     
  • Par Têtuniçois 06 juin 2011 - 16 H 57
    Avatar de Têtuniçois

    Stérilisation des trans ? Pour Lellouche actuel ministre du gouvernement Sarkozy Fillon , il fallait aussi stériliser tous les homosexuels . Lors du débat sur le pacs , il avait déclaré en parlant des homos ,  » stérilisez-les ! « 

     
  • Par Manuel Atréide 06 juin 2011 - 19 H 06
    Avatar de Manuel Atréide

    http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/mariage-lesbien-a-nancy-quand-la-95472

    Un petit coup de main pour batailler contre les réacs et autres homophobes ne serait pas de refus. C’est moins les extrémistes qu’il faut convaincre que les lecteurs.

    A vot’ bon coeur, msieudam’ !

     
  • Par zombre 06 juin 2011 - 20 H 49
    Avatar de zombre

    Une mini avancée : http://fr.news.yahoo.com/obtient-partage-lautorit%C3%A9-parentale-fille-compagne-162927735.html
    que je vous invite à commenter abondamment sur l’article, vues les réactions…

     
  • Par Neky 06 juin 2011 - 20 H 50
    Avatar de Neky

    @canardcache-2 Heuuuuu… Reconnais-tu aux trans le droit d’être d’un autre genre que leur sexe biologique ?

     
  • Par Delphine 06 juin 2011 - 21 H 17
    Avatar de Delphine

    @Neky :
    je crois que canardcaché n’a toujours pas compris et surtout ne cherche pas à comprendre ce qu’est l’identité de genre…
    Ou alors c’est vraiment trop compliqué pour lui.

     
  • Par gwen 06 juin 2011 - 21 H 32
    Avatar de gwen

    J’adore, c’est génial ! Et trés courageux aussi aprés tout ! Tout mes voeux de bonheur aux mariéEs !

     
  • Par lissey 06 juin 2011 - 23 H 09
    Avatar de lissey

    C’est beau, le bonheur. Bravo à toutes les deux (et aussi, au maire, si j’avais cru écrire ça un jour d’un élu de droite!!)

     
  • Par Canardcaché 06 juin 2011 - 23 H 21
    Avatar de

    Bien entendu que je suis pour le mariage pour les trans et les homos… mais j’aime pas les titres et les articles mensongers pour ralier à une cause. j’aime ce qui est clair. Et d’ailleurs je suis aps le seul à en faire la critique.

     
  • Par Red 06 juin 2011 - 23 H 25
    Avatar de Red

    Je ne vois pas en quoi ce n’est pas clair.

     
  • Par Liao 07 juin 2011 - 0 H 41
    Avatar de Liao

    Je crois qu’il y a une certaine frustration de la part de plusieurs personnes qui en voyant les titres de plusieurs médias ont cru à un « mariage homo » juridiquement parlant, alors qu’en réalité il s’agit d’un « mariage homo » socialement parlant.

     
  • Par Canardcaché 07 juin 2011 - 1 H 08
    Avatar de

    Liao a tout à fait compris ce que je pensais.

     
  • Par Phil86 07 juin 2011 - 10 H 56
    Avatar de

    @delphine : je crois que c’est trop compliqué pour lui, comme le reste d’ailleurs… ce mariage met surtout en évidence l’absurdité du système juridique français qui interdit le mariage entre deux personnes de même sexe biologique mais l’autorise finalement entre deux personnes du même genre social !!! cherchez la cohérence…

     
  • Par Canardcaché 07 juin 2011 - 11 H 14
    Avatar de

    « cherchez la cohérence… » cherche la cohérence de la loi si elle se fondait pas sur des caractères reconnaissables pour faire son boulot.

    Non mais là on tombe dans la mauvaise foi la plus crasse.

    Pour le reste, je suis très content qu’il se soient mariées mais je suis moins content sur ce que les médias nous ont servis et d’ailleurs regarde les coms sur d’autres sites tu verras que je suis pas le seul.

     
    • Par Judith Silberfeld 07 juin 2011 - 11 H 20
      Avatar de Judith Silberfeld

      @canardcache Tu ne peux pas dire « je suis très content qu’ils se soient mariés », c’est un vrai manque de respect pour Stéphanie Nicot. Ton commentaire montre que contrairement à ce que tu disais dans le précédent, @liao n’a pas compris ce que tu pensais, puisque je ne pense pas qu’elle ait compris que pour toi, une trans’ est un homme. Si je me trompe, je compte sur @liao pour me corriger.

       
  • Par Phil86 07 juin 2011 - 11 H 41
    Avatar de

    mon petit canard, c’est à la loi d’évoluer et de s’adapter aux évolutions progressives de la société, et non pas à la société de rester figée sur une loi obsolète (et la loi français en matière de mariage et de transidentité EST obsolète)… une société est un organisme vivant, qui mute, se transforme : il serait grand temps que la loi française reconnaisse pleinement et le droit des trans à vivre dans le genre social qui est le leur et le droit des homos et lesbiennes à se marier avec le compagnon ou la compagne de leur choix…

     
  • Par emma 07 juin 2011 - 11 H 55
    Avatar de emma

    @Canardcache: Si l’identité de genre (homme, femme, ou libre de cette idéologie ségrégationniste..) se résumait par une de deux visions du sexe à la naissance, il serait impossible de modifier l’apparence de son corps…
    En premier lieu, la définition de soi vient de soi…et pas des autres.
    Le besoin de quelques personnes de modifier leur corps provient uniquement de la volonté (des pouvoirs politiques, et dans le cas précis de l’Etat français) de définir les gens, de contrôler leurs idées donc d’abuser de leurs droits fondamentaux au lieu de les laisser la liberté de se définir elles-mêmes et d’être reconnues ainsi.

     
  • Par Canardcaché 07 juin 2011 - 11 H 57
    Avatar de

    @judith silberfield:

    Bon mettons les choses au claires: je pense pas que la sexualité est liée directement avec ce qu’on a entre les jambes… et oui je me suis trompé. Et pourtant j’ai essayé de faire attention:

    démonstration:

    « je suis très content qu’il se soient mariées »…

    J’ai essayé de faire l’accord sur le participe passé!!!!! Marié-ES et je me suis gouré sur le sujet. Je présente donc mes excuses directement pour ce lapsus que je suis sur beaucoup trouvera révélateur alors que cela ne l’est en aucun cas.

    Phil86: si je suis pour le mariage homo par principe, je ne suis absolument pas d’accord avec le reste de ce que tu dis: sinon c’est l’anarchie. Oui la société évolue mais est ce pour cela que tout doit être accepter car « c’est évident »… vaste débat en fait. Pour moi, non. MAIS ATTENTION, je répète pour le mariage homo, je trouve que cela devrait etre établit.

     
  • Par Canardcaché 07 juin 2011 - 11 H 59
    Avatar de

    @emma: je ne veux pas lancer une débat sur la transexualité. Je ne suis pas assez renseigné (avec des données et des faits) que pour être efficace… donc je prends note de ce que tu me dis et, un jour, si je me forge une opinion réfléchie, j’en parlerai.

     
  • Par nileju 07 juin 2011 - 12 H 02
    Avatar de

    « je suis pour le mariage homo par principe » venant de ta part ça me choque, je sais pas pourquoi… Ah si ! je sais ! c’est parce qu’on a eu des conversations sur le sujet dans lesquels tu était contre, voila.
    J’ai jamais voulu te traiter de troll mais je ne peut que constater qu’effectivement tu en est un.

     
  • Par Canardcaché 07 juin 2011 - 12 H 06
    Avatar de

    « c’est parce qu’on a eu des conversations sur le sujet dans lesquels tu était contre, voila. » si tu me retrouves un texte ou j’ai dit une seul fois que j’étais contre, tu es très fort. Pas une fois, mais alors pas une, j’ai dit que j’étais contre.

    Je suis pour par principe. Mais ne pas l’avoir ne change pas grand chose dans ma vie. C’est toujours ce que j’ai dit depuis le début. Cela fait deux trois sujet que tu viens avec le même com auquel je réponds à chaque fois de la même façon.

     
  • Par Gilles 07 juin 2011 - 12 H 13
    Avatar de Gilles

    Pour connaître un peu mieux les problématiques trans, je vous conseille de lire les cinq témoignages très intéressants de militants suisses qui parlent de leurs parcours de vie et des épreuves auxquelles ils ont été confrontés: http://360.ch/magazine/2011/06/trans-de-vie/

     
  • Par emma 07 juin 2011 - 12 H 23
    Avatar de emma

    @Canardcache Pour t’aider dans ta réflexion, les droits humains sont débattus uniquement quand ils ne sont pas respectés…

    Lecture: http://www.coe.int/t/dghl/standardsetting/hrpolicy/other_committees/dh-lgbt_docs/CommDH-IssuePaper(2009)2_fr.pdf

     
  • Par Liao 07 juin 2011 - 12 H 43
    Avatar de Liao

    C’est intéressant votre débat là.
    Alors je précise – mais cela peut paraitre évident – que je reconnais l’identité de genre des personnes sur leur identité « chromosomique » (si on peut dire cela ainsi). C’est le principe de libre arbitre dont j’ai déjà parlé (il me semble) sur mon blog.
    Donc pour prendre un exemple d’actualité, Stéphanie est une femme. Peut-être se définit-elle autrement, dans ce cas, je la considérerais comme elle le désire. (pour pas qu’il y ait de méprise, j’entends pas là : femme d’origine trans, ou transgenre ou agenre, peu importe). Au final chacun est libre de s’auto définir.
    Après je conçois parfaitement que pour communiquer à plusieurs il faut employer des mots et réussir à s’accorder sur leurs définitions (et là c’est plus dur). Tout comme je conçois que pour les cisgenres (les non trans, ou les « bio » comme disent certains, mais je crois que les cisgenres n’aiment pas ce terme) il n’est pas évident de comprendre les sens de transition. Parler MtF FtM CRS THS FFS, et encore avec les variantes anglaise, HRT, SRS etc et autres abréviations, maméc, une méta, une phallo (qui fait très sexuel pour le coup), une vagino, les soins (la bonne blague) etc cela reste très obscur pour le « quidam moyen » sur la question trans. Donc je ne me permettrais pas de condamner les personnes qui se trompent dans l’utilisation des pronoms, mais après il y a se tromper et se tromper, j’utilise régulièrement le masculin pour moi même sans pour autant…

     
  • Par Liao 07 juin 2011 - 12 H 43
    Avatar de Liao

    me définir comme mec (d’ailleurs cela choque souvent mon entourage).
    (ah vi faut que je fasse gaffe, les commentaires sont limités en longueur – je continue dans le suivant)

    Sinon sur le mariage, je crois qu’il y encore un malentendu. Souvent quand je discute avec d’autres militants d’une inter associative que tout le monde connait ici, il y a ce sempiternel débat du mariage homo, ou du mariage ouvert à tous les couples, ou les « pours » et les « contres » le mariage. Une amie, responsable associative me dit souvent qu’elle est contre le mariage homo, alors qu’elle est pour l’égalité des droits. En discutant, on s’aperçoit qu’en faite nous sommes d’accord, mais les mots utilisés ne représentaient pas la même chose pour l’une et pour l’autre.
    Il y a deux revendications:
    L’institution du mariage (Code Napoléon, pour le meilleur et pour le pire)
    L’égalité des droits (accès au mariage pour tous les couples)
    Dire qu’on est pour le mariage homo, au final ça n’a pas beaucoup de sens, car c’est (si on se réfère aux mots) être pour l’union civil, et je crois qu’en France, hormis Sarkozy, il y a peu de gens LGBT qui soient pour l’union civil (mariage réservé aux couples homo). Tout comme dire qu’on est contre le mariage homo – enfin si ça, ça a du sens – on est contre la marginalisation et la sectarisation des individus.
    Ce que je remarque c’est que beaucoup de gens sont contre l’institution du mariage (Code Napoléon) mais sont pour l’égalité des…

     
  • Par Liao 07 juin 2011 - 12 H 44
    Avatar de Liao

    droits et donc si le mariage existe (et il existe) ils sont pour que tous les couples puissent y accéder.

    C’est ce qu’on entend par :
    Avoir la possibilité de dire non au mariage.

     
  • Par Liao 07 juin 2011 - 12 H 46
    Avatar de Liao

    MDR en relisant mon commentaire je m’aperçois qu’il y a une grande possibilité à une méprise.
    Quand je dis que je reconnais l’identité de genre SUR l’identité chromosomique, je veux dire PAR DESSUS, et non PAR.

     
  • Par Liao 07 juin 2011 - 12 H 52
    Avatar de Liao

    Désolée de flooder les commentaires, mais j’aurais du me relire un peu mieux :
    (pour pas qu’il y ait de méprise, j’entends pas là : femme d’origine trans, ou transgenre ou agenre, peu importe)
    remplacer par :
    (pour pas qu’il y ait de méprise, j’entends PAR là : femme d’origine trans, ou transgenre ou agenre, peu importe)
    Désolée, ce sont les schèmes dactylographiques qui me font que je tape souvent « pas » à la place de « par » et inversement. Comme je confonds souvent « f » et « v ».

     
  • Par Têtuniçois 07 juin 2011 - 12 H 58
    Avatar de Têtuniçois

    Le maire de droite n’avait pas le choix ! Il ne pouvait refuser ce mariage puisque pour l’état civil Stépahanie est un homme .

     
  • Par Canardcaché 07 juin 2011 - 13 H 02
    Avatar de

    Moi je crois que liao elle a tout compris. Pas mieux en tous les cas.

    Tetu: exact!!! et c’est pour ça que ma joie est toute relative.

     
  • Par Judith Silberfeld 07 juin 2011 - 13 H 04
    Avatar de Judith Silberfeld

    @tetunicois et @canardcache-2 En 2005, Patrick Ollier s’était opposé à un mariage similaire à Rueil Malmaison (on en parle ici: http://yagg.com/2011/06/01/deux-femmes-vont-se-marier-a-nancy-samedi/).

     
  • Par Judith Silberfeld 07 juin 2011 - 13 H 05
    Avatar de Judith Silberfeld

    Et ce qui est intéressant, ce n’est pas tant que le mariage ait pu avoir lieu mais le fait qu’il mette en lumière l’absurdité de la situation.

     
  • Par Phil86 07 juin 2011 - 13 H 09
    Avatar de

    « Phil86: si je suis pour le mariage homo par principe, je ne suis absolument pas d’accord avec le reste de ce que tu dis: sinon c’est l’anarchie. Oui la société évolue mais est ce pour cela que tout doit être accepter car « c’est évident »… vaste débat en fait. Pour moi, non. MAIS ATTENTION, je répète pour le mariage homo, je trouve que cela devrait etre établit. »

    résumons la position de canardcaché : « oui mais non mais oui mais oui mais non » ^^

     
  • Par Liao 07 juin 2011 - 13 H 12
    Avatar de Liao

    Le maire aurait pu saisir le parquet et invoquer le principe de la conservation de l’ordre public. Il le peut toujours d’ailleurs.

     
  • Par Canardcaché 07 juin 2011 - 13 H 16
    Avatar de

    @phil: résumons la position de phil86: mauvaise foi.

    Je reprends pour lui phrase par phrase:

    - »Je suis pour le mariage homo par principe, » et oui je le suis car je pense qu’on doit avoir les mêmes droits à ce niveau là.

    - »Oui la société évolue mais est ce pour cela que tout doit être accepter car « c’est évident » » puisque par principe, je suis pour le droit du mariage, je ne suis pas pour qu’on accepte de mettre dans la loi tout et n’importe quoi juste parce que ça « existe ». DONC ici si on est une personne intelligente on se dit: ce deuxième adage regroupe d’autre chose que le mariage homo (ouahhhhhh que c’est difficile à comprendre le français et ses innombrables nuances).

    « MAIS ATTENTION, je répète pour le mariage homo, je trouve que cela devrait etre établit » j’ai répété une deuxième fois ce que je dis plus haut JUSTEMENT pour que des gens comme toi ne fassent pas le genre de remarque que tu viens de faire.

     
  • Par Canardcaché 07 juin 2011 - 13 H 17
    Avatar de

    Oui mais le maire doit s’en tenir à la loi. Et cela m’aurait totalement choqué qu’il s’y tienne pas dans ce cas ci.

     
  • Par emma 07 juin 2011 - 13 H 24
    Avatar de emma

    Soit l’Etat donne le droit au mariage à toute personne majeure, soit il admet ouvertement qu’il est contre le principe d’égalité de droits, et fait promotion active de l’inégalité de droits.

     
  • Par Têtuniçois 07 juin 2011 - 16 H 26
    Avatar de Têtuniçois

    Judith , Ollier s’y est opposé parce qu’il estime que c’est un mariage de complaisance ( nationalité argentine pour l’une des transexuelles ) . De plus l’argentin devenu femme a signé sous un prénom de femme ce qui l’empêche de se marier avec une femme . Si dans le même cas qu’à Nancy , un maire refusait ce mariage il se mettrait hors la loi .

     
  • Par Têtuniçois 07 juin 2011 - 16 H 33
    Avatar de Têtuniçois

    Ollier qui fait la morale aux homosexuels et qui , il n’y a pas longtemps prenait l’avion du dictateur BEN ALI ….ah ils sont beaux les tartuffes .
    Judith , Yagg pourrait faire tout un article sur les tartuffes qui ont insulté et fait la morale aux homos et qui ont eu à faire à la justice , par exemple BEDIER ancien maire de Mantes la joli ( amalgame homosexualité pédophilie ) condamné pour corruption . VESTRI maire de St Jean Cap Ferrat qui disait que les homosexuels et les nudistes pullulaient sur sa commune et qui est mis dans une affaire de corruption ….LONGUET qui a eu affaire à la justice avec sa villa sur la Côte d’Azur …

     
  • Par nileju 07 juin 2011 - 17 H 03
    Avatar de

    @canardcache si le chat conservais un historique je te resortirai les conversations de suite.
    Pour ce qui concerne le mariage je suis du même avis que @judith il montre bien dans quel situation absurde nous nous trouvons en France. Mais je suis d’accord avec @canardcache à propos du titre, moi j’ai cru que c’était un mariage semblable à celui qui avait eu lieu il y a quelques années entre 2 hommes (celui célébré par Noël Mamère), et je me suis dit que celui-ci finirais de la même façon, ce n’est qu’en lisant l’article que j’ai su que l’une des deux mariée était une transsexuelle, mais bon on ne peut pas reprocher aux journalistes d’écrire des titres qui attire l’oeil d’autant plus qu’ils le pratique tous.

     
  • Par Phil86 07 juin 2011 - 17 H 41
    Avatar de

    « On nous a servis la grande nouvelle qu’un mariage entre deux lesbiennes aurait lieu! C’est un peu trompé les gens quand même non? »

    ben non, aucune tromperie justement, *Stéphanie et Lise sont bien deux lesbiennes, les deux étant socialement des femmes* (ce que les gens ayant entre les jambes ne devant pas intéresser l’Etat, ce pervers voyeur qui regarde dans les culottes des gens ! l’important c’est le genre social, pas le genre biologique, voila pourquoi il faut officiellement accorder à toute personne qui en fait la demande le genre social dans lequel elle entend se placer et qui ne regarde qu’elle)… il va bien falloir que la législation française sur la transidentité évolue, elle sera nécessairement rattrapée par la réalité, qui va toujours plus vite que la loi… mais je conçois que tout cela soit un peu déroutant pour celles et ceux qui ne sont pas concernées de près par ces questions, soit en étant elles mêmes transgenre, soit en en connaissant dans leur entourage… la compréhension de la transidentité nécessite un parcours personnel, rendu nécessaire par les événements que l’on traverse (mon ex est trans opérée et j’ai dû faire tout un chemin pour comprendre de quoi il retournait vraiment, et ce fut certainement la plus belle expérience humaine que j’aie jamais vécue)

     
  • Par Pas d'accord 07 juin 2011 - 22 H 06
    Avatar de

    Mouais. Ca me rappelle un peu le cas d’Olivia Chaumont qui a pu rester au Grand Orient (loge exclusivement masculine), parce que ses « frères » ont eu la bonté de considérer que sa transition n’avait pas affecté son « intellect masculin ». Le genre de « victoire » qui laisse un goût légèrement amer…

     
  • Par Canardcaché 07 juin 2011 - 22 H 12
    Avatar de

    « si le chat conservais un historique je te resortirai les conversations de suite. » haaaaaa tout ce qu’on pourrait retrouver si il y avait un historique de chat… même des choses peu avouable etc… Mais bon, il n’y en a pas: et de toute façon tu ne trouverais rien puisque je suis pour le mariage.

    Pas d’accord +10

     
  • Par transsissyboy 10 juin 2011 - 10 H 39
    Avatar de transsissyboy

    Il ne faut pas non plus occulter pour ce mariage a été possible, à savoir le refus d’un changement d’État-civil pour cette personne trans. Le changement d’État-Civil en France est régit à une expertise médicale. Il ne suffit pas de donner des papiers prouvant des opérations ou autres, mais bien de se soumettre à un examen médical pour voir si la personne a bien fait les dits changement et de surcroit si elle est crédible dans en tant que telle. Et ça va de la taille des mains à la couleur des cheveux en passant par les organes génitaux…

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.