« Qu’est devenue cette gentille petite chrétienne avec des valeurs morales et un grand cœur? », demande, choquée, Tammy Hudson, une « Jesus-freak » un brin fondamentaliste sur Twitter. En condamnant le soutien de Richard Haynes, le président d’Urban Outfitters, à un républicain aux idées homophobes, Miley Cyrus a choqué une certaine frange de l’Amérique, plus habituée à son côté Disney.

Les ennuis ont commencé avec ce billet de blog d’une créatrice de bijoux dénommée Stevie. Elle y explique que la société Urban Outfitters a plagié sa nouvelle ligne de bijoux. Elle est alors soutenue par de nombreux utilisateurs de Twitter, bientôt rejoints par Miley Cyrus.

Tweet de Miley Cyrus

L’interprète d’Hannah Montana en rajoute une couche avec un autre tweet où elle s’indigne: « Non seulement ils volent le travail des artistes, mais quand vous leur donnez de l’argent, ils s’en servent pour financer une campagne contre les homosexuel-le-s ».

SOUTIEN À RICK SANTORUM
La transparence sur les dons aux partis politiques ont permis de dévoiler que Richard Hayne, le président d’Urban Outfitters, a personnellement versé 13000 dollars à Rick Santorum, un ancien sénateur républicain très conservateur. Pour cet homme politique, il n’existe pas de différence entre l’homosexualité, l’inceste, la polygamie ou la zoophilie.

Précédant Brigitte Barrèges, il a d’ailleurs déclaré: « Après le mariage gay, les gens voudront épouser leur poisson rouge ». Le chroniqueur Dan Savage, fondateur du mouvement It Gets Better, a alors suggéré à ses lecteurs de donner une définition au mot « santorum ». Désormais, ce terme désigne « le mélange mousseux de lubrifiant et de matière fécale résultant parfois d’une relation sexuelle anale »…

Le mot de la fin revient à Miley Cyrus qui a rétorqué à Tammy Hudson (la Jesus-freak du début) qu’elle n’était qu’une « ignorante ». « Je n’ai pas un « grand cœur » parce que je ne suis pas une hypocrite à l’esprit fermé? L’AMOUR C’EST L’AMOUR. DIEU EST AMOUR. » Et toc!

Soutenez votre média LGBT indépendant sur J’aime l’info!