Né à Turin en 1979, Nicola Lo Calzo vit et travaille aujourd’hui à Paris. Nous avions remarqué sa série « Morgante » dans le numéro d’avril du magazine Photo et nous avons appris qu’il travaillait aujourd’hui à un projet sur la diaspora gay d’Afrique et des Caraïbes en France, « Not Only Black ». Autant de bonnes raisons de vous faire partager son univers et sa démarche photographique, entre journalisme et photo d’art, avec l’accent mis sur la question de la différence et des minorités.

DÉPASSER LES CLICHÉS
Qu’il photographie les travailleurs au Niger (« Inside Niger »), les hommes et les femmes de petite taille au Cameroun (« Morgante »), ou qu’il choisisse de traiter de la différence à travers des portraits plus intimistes (« The Other Family »), Nicola Lo Calzo suit une démarche identique: travailler une relation amicale avec les personnes photographiées, prendre le temps d’instaurer la confiance, dépasser les clichés, avec comme maître mot le respect.

Ses photographies, parfois présentées dans des tirages de très grand format, dégagent une humanité et une force impressionnante.

  • Nicola Lo Calzo expose « Morgante » à Sète, dans le cadre d’Images Singulières, jusuqu’au 9 juin 2011.
  • Cette série sur les hommes et les femmes de petite taille au Cameroun sera aussi présentée à Arles, dans le cadre du Festival Voies Off (en marge des Rencontres d’Arles), du 4 au 10 juillet 2011.
  • « Morgante » aura aussi les honneurs du très prestigieux Musée national Alinari de la photographie de Florence, du 14 juin au 31 juillet 2011).

Si vous êtes intéressé-e par le travail de Nicola Lo Calzo et souhaitez en savoir plus, allez sur son site: Nicola Lo Calzo.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur J’aime l’info!