Spécialiste du sida et des hépatites, notre confrère Renaud Persiaux explique pourquoi la réunion sur la coïnfection qui a lieu du 2 au 5 juin à Sitgès est capitale pour favoriser l’accès aux molécules anti-VHC pour les coïnfecté-e-s. Environ 40.000 personnes en France sont concernées. À lire sur Seronet [fr]