Les choix musicaux de l’équipe de Yagg.

Si vous n’arrivez pas à écouter le player ci-dessus, cliquez sur La playlist du 30 mai.

Yannick Barbe: Vogue, Madonna.
Beth Ditto l’a repris avec fougue vendredi soir à Nuit Sonique. Et c’est là qu’on se rend compte que ce titre est vraiment un chef-d’oeuvre.

Judith Silberfeld: Born This Way, Lady Gaga.
Pour Sasha et, à travers lui, tou-te-s les organisateurs/trices et participant-e-s de la Moscow Pride.

Dominique Chaudey: Tanze Samba mit mir, Hape Kerkeling.
L’originale de Raffaella Carra reste ma préférée, mais comme je viens de regarder Gouttes d’eau sur pierres brûlantes, cette version s’imposait. Giraudeau y est vraiment grandiose…

Christophe Martet: Good Times, Sister Sledge & Chic.
L’été avant l’été. Sécheresse ou pas, dansons! Sur ce live mythique de Good Times.

Maxime Donzel: I Wrote The Book, Beth Ditto.
Je me remets pas des chorés archi-poucraves mais tellement pédales fabuleuses des danseurs de Beth Ditto à la Villette Sonique vendredi. Sur ce titre, ils mimaient un livre ouvert, carrément.

Louis Delafon: Part-Time Lover, Stevie Wonder.
C’est parce qu’il fait beau.

Morgane Thibault: Bulletproof, La Roux.
J-9 pour le rendu de mémoire, on y croit (ou pas).

Julien Massillon: Rolling In The Deep, Adele.
« There’s a fire starting in my heart », m’a dit l’autre jour un ami longtemps perdu de vue. Et puis j’aime bien le « You’re gonna wish you had never met me ».

Bénédicte Mathieu: Russie, ma mère patrie, Chœur et Orchestre de l’Armée Rouge.
Spéciale dédicace à Judith.