Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris, a signé, ce lundi matin à l’Hôtel de Ville, la charte contre l’homophobie dans le football.

« TOLÉRANCE ZÉRO »
Paris est ainsi la première « grande » ville à parapher ce texte proposé par le Paris Foot Gay (PFG). Avant la capitale, Aubervilliers, Montreuil, Clichy et Carrières-sous-Poissy l’avaient fait: « Paris est très engagé dans cette lutte et milite pour une tolérance zéro face à l’homophobie », a déclaré Anne Hidalgo. Le vœu déposé en février 2011 par Ian Brossat, président du groupe communiste au Conseil de Paris et alors adopté à l’unanimité a été exaucé.

NOUVEAU CLIP
Après la signature, le nouveau clip de prévention contre l’homophobie a été dévoilé devant Frédéric Thiriez, président de la Ligue de football professionnel, d’Alain Cayzac, ancien président du PSG, club qui a été le premier à signer la charte (et président d’honneur du PFG), Pascal Brèthes, directeur du PFG, ou Michel Hidalgo, ancien sélectionneur de l’équipe de France de football.

QUELLE CHUTE!
Le moins que l’on puisse écrire, c’est que ce dernier est inattendu. Des joueurs de foot pro comme Ludovic Giuly ou Marc Planus prennent la parole contre l’homophobie, ce n’est pas courant. Et la chute, comme on dirait en sport, est un véritable contre-pied. À vous de voir et de juger:

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Clip Carton Rouge à l’homophobie VF Français

« Il faut mettre le football professionnel au service de la lutte contre les violences, que ce soit le racisme ou l’homophobie, explique Frédéric Thiriez. Le football a un devoir d’exemplarité ».

L’éducation, c’est le thème du Tournoi b.yourself au Parc des Princes, samedi 4 juin, de 9h à 18h, organisé par le PFG. Cette septième édition accueillera des adolescents au sein de 36 clubs attendus dans un tournoi et des forums de sensibilisation. On annonce également des anciennes stars du foot.

Cet article vous a plu? Soutenez le travail de Yagg en cliquant ici.