Jay Khan, 29 ans, faisait partie du boysband anglo-américain US5, un groupe qui s’est disloqué il y a un an. Il vient de sortir son premier single, Nackt, dans lequel il s’insurge contre les discriminations dont sont victimes les gays en se mettant tout nu et en se rasant le crâne.

http://www.youtube.com/watch?v=YoEuM3poPak&

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Jay Khan – Nackt.

Tariq Jay Khan est né en 1982 à Londres d’un père pakistanais et d’une mère anglaise et il y passe les sept premières années de sa vie. La famille déménage ensuite à Berlin où il fait un brillant parcours scolaire: il passe son bac (Abitur) en 2000 en obtenant l’excellente note de 1,6 (sur l’échelle allemande, 1 est la note maximale). Il part alors à Londres pour y étudier le journalisme.

Sportif, c’est un excellent tennisman mais il préférera la musique dans laquelle il est entré tôt: dès l’âge de 15 ans il compose des chansons et est engagé par un producteur musical, Mark Dollar. Il a du succès comme compositeur, puisqu’il écrit 7 chansons pour le premier album de Uvergorund, It’s Done. Et l’album cartonne comme on sait. Sa chanson Schick mir ’nen Engel (« Envoie-moi un ange ») devient numéro 1 en Allemagne, en Autriche et en Suisse.

Il devient ensuite membre du groupe international US5 dont il est la tête pensante. Il commence aussi sa carrière solo, avec le résultat que l’on peut admirer dans la vidéo de Nackt!

Nackt est une chanson qui revendique l’égalité de tous les êtres et le refus de toutes discriminations: sans-abris, prostitué-e-s, homos, prêtres, tatoué-e-s, blancs, noirs, tous nus et tous égaux! Il s’agit de se mettre à nu et de laisser tomber les masques pour devenir qui nous sommes vraiment. Plaidoyer pour le coming-out!

Luc Lebelge

En partenariat avec Munich and Co

Pour lire les paroles de la chanson et leur traduction, cliquez sur la page suivante