Cela bouge décidément dans un sens comme dans un autre aux États-Unis en ce moment. Après les insultes homophobes de Kobe Bryant, le coming-out du président des Phoenix Suns Rick Welts, les prises de position de Sean Avery ou de Brendon Ayanbadejo pour l’égalité devant le mariage, le sport américain bruisse ce lundi 23 mai de propos tenus par Joakim Noah, hier, lors du troisième match de la finale la conférence Ouest des Chicago Bulls contre les Miami Heats.

Le pivot de Chicago a insulté un spectateur qui s’en prenait à lui et cela ressemble fort à une insulte homophobe («faggot», soit «pédé») que n’ont pas raté des caméras de télévision:

http://youtu.be/26QqAOrXHes

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur ‪Joakim Noah uses profanity, gay slur? like Kobe Bryant | Miami Heat vs. Chicago Bulls Game 3‬

Joakim Noah a immédiatement présenté des excuses, ajoutant: «Le fan m’a dit quelque chose de désagréable, je me suis emporté. J’ai dit des choses que je n’aurais pas pas dû dire. J’étais énervé. Je ne voulais pas manquer de respect à qui que ce soit. Je me suis juste emporté».

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Noah Apologizes For Gay Slur

Le 12 avril, Kobe Bryant s’en était pris à un arbitre avec des propos du même acabit. Le joueur vedette des Los Angeles Lakers avait écopé de 100000 dollars d’amende et la franchise s’était rapprochée de la Gay and Lesbian Alliance Against Defamation (Glaad) pour travailler avec les militants des droits LGBT.

Juste au passage: emportement, on peut piger, mais pourquoi l’emportement entraine-t-il l’insulte homophobe?

Le sport US balloté dans un sens comme dans l’autre: les Giants de San Francisco viennent d’annoncer qu’ils allaient réaliser une vidéo pour It Gets Better. Un projet boosté par une pétition lancée par le militant Sean Chapin, raconte le San Francisco Gate. Ce fan de l’équipe de football américain s’est mobilisé après l’affaire Kobe Bryant et a recueilli plus de 6000 signatures.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur J’aime l’info!