On l’attendait depuis des mois, depuis ce post de Matoo dans lequel le blogueur racontait comment il s’était retrouvé à discuter le bout de gras avec Juliette pendant deux bonnes heures à l’invitation de OFF, la chaîne musicale d’Universal. Universal, qui a donc décidé d’attendre ce 17 mai et la Journée mondiale contre l’homophobie pour mettre en ligne la vidéo.

Avec une complicité évidente d’entrée, Juliette et Matoo parlent de musique, de la façon dont Juliette travaille, d’égalité de salaire, mais surtout d’homosexualité, de coming-out, de parents, de It Gets Better, de Judith Butler, de Gai Pied. Devant tant d’enthousiasme, Universal, dans sa présentation, en oublie d’ailleurs que la première chanteuse à avoir apporté sa pierre, en France, à It Gets Better, c’est Ysa Ferrer. Mais finalement, ça n’a pas beaucoup d’importance, ces 13’22 sont un pur bonheur, qui passeraient presque trop vite.

Et pas que pour l’internaute, visiblement: «Je suis content d’avoir rencontré cette artiste car j’admire ses œuvres et son talent, et j’ai trouvé ironique cette proximité supposée entre deux êtres parce qu’ils sont homos, commente Matoo pour Yagg. Parce qu’au final, si on n’a que cela en commun, ce n’est pas suffisant pour qu’il y ait une connivence ou même des atomes crochus. Je ne suis même pas un immense fan de la chanteuse. Mais après deux heures de papotage à bâtons rompus, j’ai dû me rendre à l’évidence que notre homosexualité nous avait fait passer par des épreuves communes, et que ce n’était pas anodin. Malgré la différence d’âge, de métier, de famille ou de sexe, on a eu ce que j’appelle un coming-in (quand on réalise soi-même), un coming-out, une manière de gérer et vivre l’homophobie etc. J’ai bien aimé faire cette vidéo pour la visibilité qu’elle apportera peut-être sur certains volets de l’homophobie (on y évoque largement It Gets Better et d’autres sujets), et plus simplement pour cette image d’un pédé et d’une gouine qui taillent la bavette en parlant de la vie d’une artiste, de son disque, de nos points communs, de nos différences, la vie quoi. »

Contre le suicide des jeunes LGBT, lire aussi Message aux jeunes LGBT: «La vie vaut d’être vécue»

Cet article vous a plu? Soutenez notre travail en cliquant ici.