Le 18 avril, dans un McDonald’s de Rosedale, en banlieue de Baltimore, une jeune trans’ de 22 ans, Chrissy Lee Polis, a été violemment agressée par deux adolescentes, après une dispute dans les toilettes pour femmes.

Vernon Hackett, un employé du restaurant, a filmé toute la scène sur son téléphone portable et l’a postée sur sa chaine YouTube. La vidéo montre la jeune femme se faire rouer de coups. Tandis qu’elle est à terre, les coups de pieds et les coups de poings fusent, Teonna Monae Brown, 18 ans et une autre jeune fille de 14 ans visent férocement la tête. Elles trainent leur victime à travers le restaurant en la tirant par les cheveux, sous les rires des employés. Bien que le manager leur ait crié à plusieurs reprises d’arrêter et ait essayé mollement de les séparer, seule une cliente a tenté de s’interposer. Alors que la jeune femme est prise de violentes convulsions, les adolescentes continuent de la battre, et l’on entend un homme dire aux auteures de l’agression « La police est en route. Vous feriez mieux de partir ».

Voici un extrait de la vidéo (elle est disponible dans son intégralité et en meilleure qualité ici). Attention, les images sont très violentes:

http://www.youtube.com/watch?v=yJnRPFkTMo8

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Transgender Girl Gets Beaten at McDonalds, Baltimore VIDEO

LA TRANSPHOBIE 2.0
L’indifférence des l’employés de McDonald’s, et pire, leurs encouragements envers les deux agresseuses ont provoqué un tollé des associations américaines contre la transphobie et des LGBT en général. The PJ Tatler a même titré « Presque tout le monde dans cette vidéo est un criminel ou un complice ».  Une pétition a été mise en ligne sur change.org, qui a déjà rassemblé près de 55000 signatures, pour que les employés impliqués soient renvoyés.

The smoking gun révèle plusieurs statuts Facebook du vidéaste en herbe, qui admet avoir filmé mais ne reconnait pas avoir encouragé le combat. « Je ne suis pas à la cause de cette dispute… Je n’ai rien à voir avec cette dispute, je l’ai juste enregistrée… Tout le monde croit que c’est une femme. Ce n’en est pas une… C’était un homme dans les toilettes avec les deux filles, et quand elles lui ont demandé de sortir et d’utiliser les toilettes pour hommes, il a joué au plus malin avec tout le monde ».


« UN ÉVÉNEMENT INQUIÉTANT »
« Il avait encore ses attributs masculins, ce n’était pas un transgenre », a-t-il ajouté, prouvant encore une fois que même le vocabulaire inhérent aux question de transidentité lui est méconnu. The Avocate précise que dans l’État du Maryland, où se sont produits les faits, une loi pour la protection des personnes trans’ a été refusée au Sénat cette année. Certains avocats rappellent que le président du Sénat, Mike Miller, a qualifié les lois pour les droits des trans’ de « lois anti-famille » dans les jours précédant le vote. The Baltimore Sun a également posté sur son site internet une interview video de Chrissy Polis, qui déplore l’insécurité qui entoure les personnes trans’: »Nous sommes des cibles faciles, je suis une cible facile. Les gens ne devraient pas avoir peur de sortir de chez eux. J’ai parfois l’impression que je dois me justifier tout le temps d’être qui je suis ».

McDonald’s s’est en tout cas estimée « choquée de la vidéo » et a qualifié l’événement d' »inacceptable, inquiétant et troublant ». »Le membre de l’équipe qui a fait la vidéo n’est plus un employé de mon entreprise, a annoncé samedi le propriétaire de la franchise. Des mesures appropriées concernant les autres employés seront prises, comme il se doit. »

Les deux jeunes filles ont été inculpées pour agression, mais l’une d’elles étant mineure, son sort relèvera du tribunal pour enfants.

Cet article vous a plu? Soutenez notre travail en cliquant ici.