Le site du magazine Vice a répertorié les fanzines gays qui valent le détour. Documenté et drôle, il retrace un peu l’histoire de la presse libre communautaire, mais plutôt du côté obscur de la force. On est sur Vice, c’est pas pour voir des moutons blancs.

A lire sur Vice [fr].