Après la diffusion par Jacques Stouvenel, le président de la Commission Foot Loisirs (CFL), d’un mail contenant des propos racistes et homophobes (lire Homophobie et racisme dans le foot: Le dérapage du président de la Commission Football Loisir), le procureur de la République de Paris a ouvert une enquête hier, lundi 18 avril.

UN PRÉSIDENT QUI S’ACCROCHE
En mars dernier, le Paris Foot Gay avait dénoncé la Charte de lutte contre l’homophobie signée en 2008 et des élu-e-s franciliens avaient appelé à la démission de M. Stouvenel. Il y a une semaine, lors de l’assemblée générale de la CFL, Jacques Stouvenel a refusé de présenter sa démission, pourtant réclamée par les adhérents, rapporte France Soir. « Si Stouvenel a réagi énergiquement sur sa qualification d’homophobe en indiquant être pacsé depuis 20 ans avec un homme [le pacs n’existe que depuis 1999, ndlr], il a réagi très mollement sur la teneur des propos racistes en indiquant que ce mail n’avait pas été rédigé par ses soins et qu’il s’était contenté de le transférer à son carnet d’adresse sans regarder ce qu’il y avait d’écrit… », indique pour sa part le blog de l’une des équipes de la CFL, Les Zoranges (GIE PMH).

Le mail incriminé faisait suivre une version particulièrement trash de ce que l’on appelle désormais « l’affaire de Knysna », version attribuée à Gervais Martel, président du RC Lens et vice-président de la Fédération française de football (FFF). « Lorsque j’ai appris ça, je suis tombé par terre », a confié Gervais Martel à France Soir, précisant qu’il avait déposé plainte au commissariat de Lens.

LE PARIS FOOT GAY POURRAIT QUITTER LE CHAMPIONNAT
Dans un communiqué, Ian Brossat, président du Groupe communiste et élus du parti de gauche au Conseil de Paris, voit en l’ouverture d’une enquête une « excellente nouvelle »: « Le président de la CFL, qui refuse toujours de démissionner de ses fonctions, devra donc s’expliquer devant la justice, qui vient de donner une suite favorable aux plaintes déposées par plusieurs associations, dont le Paris Foot Gay et la Licra. (…) Je déposerai un vœu au prochain Conseil de Paris demandant que le partenariat entre la Ville de Paris et la CFL soit suspendu tant que Jacques Stouvenel demeure à sa tête ».

Joint par Yagg, Pascal Brèthes, directeur du Paris Foot Gay, a annoncé avoir informé le ministère des Sports que le club, qui joue en CFL, quitterait le championnat avant la fin de la saison si Jacques Stouvenel reste en place.

Cet article vous a plu? Soutenez notre travail en cliquant ici.