Louis Marinelli a consacré une bonne partie de l’été 2010 au « Summer for marriage », une tournée des États-Unis pour combattre la légalisation du mariage des couples de même sexe, à l’initiative de la National Organization for Marriage (NOM). S’il s’était contenté de l’organiser, on ne parlerait peut-être pas de lui aujourd’hui. Mais il y a aussi participé, et pendant les 30 jours qu’il a passés à parcourir les États-Unis pour NOM, il a rencontré des gays et des lesbiennes et s’est rendu compte que c’étaient des vrais gens avec des vrais vies.

Cette confession quelque peu naïve, qui lui vaut les foudres de son ancien boss, Brian Brown, le directeur exécutif de NOM, Louis Marinelli l’a faite dans un entretien exclusif au blog Good As You et la répète dans un courriel aux adhérent-e-s et soutien de Courage Campaign. Il y revient aussi sur son blog.

S’il pense toujours que l’homosexualité, c’est mal, il considère aujourd’hui qu’il ne lui appartient pas d’interdire aux homos d’être homos ni de leur retirer les droits que leur donne la Constitution en tant que citoyen-ne-s américain-e-s. Il se dit donc désormais favorable au mariage des couples de même sexe. Et ce qui l’a fait changer d’avis, ce sont notamment les discussions qu’il a pu avoir avec les membres de Courage Campaign.

L’affaire a pris de l’ampleur depuis 2 jours, après que la chaîne MSNBC a s’en est fait l’écho:

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur MSNBC covers Courage Campaign and Louis Marinelli’s conversion

L’organisation Courage Campaign y voit un signe du succès de sa démarche: rendre les LGBT et leurs familles visibles, notamment grâce à leurs témoignages, comme dans la campagne The Wedding Matters (lire Proposition 8: Un décryptage, des réactions et quelques vidéos).

Cet article vous a plu? Soutenez notre travail en cliquant ici.