Nikolai Alekseev l’annonce sur Facebook, l’agence de presse russe Interfax le confirme: la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a rejeté la demande de renvoi à la Grande Chambre des autorités russes dans l’affaire des gay prides interdites de Moscou. L’arrêt rendu par la CEDH le 21 octobre 2010 (lire Gay prides interdites: la Cour européenne des droits de l’Homme condamne la Russie) est donc devenu définitif lundi 11 avril.

« Nous sommes extrêmement satisfaits du timing, dans la mesure où l’arrêt est entré en vigueur juste à temps avant la date de la 6e gay pride de Moscou prévue le mois prochain, a déclaré Nikolai Alekseev, qui avait porté l’affaire devant la CEDH. Nous avons cru à notre victoire contre les autorités russes dès le premier jour et ne regrettons pas tous les efforts accomplis pour obtenir cette décision. »

« Cela crée un précédent très symbolique en Russie, puisque cette décision ne porte pas que sur la question des droits des homos mais sur le droit fondamental à la liberté de réunion, a-t-il souligné. À compter d’aujourd’hui, les autorités russes et les tribunaux russes n’ont plus de raisons légales pour interdire les défilés et rassemblements homos en Russie. »

Photo GayRussia.Ru

Cet article vous a plu? Soutenez notre travail en cliquant ici.