Quatre entarteurs de l’Internationale pâtissière (groupe fondé par Noël Godin, alias Georges Le Gloupier) ont balancé quatre tartes à la crème dans la figure du chef de l’Église catholique belge, Mgr André-Joseph Léonard, mardi dernier.

« Alors qu’il se rendait à l’université catholique de Louvain-la-Neuve à un débat avec le professeur de physique théorique Jean Bricmont sur le thème «Concilier science et foi, est-ce bien raisonnable?», Mgr Léonard est tombé dans une embuscade pâtissière », écrit le groupe sur son site.

L’entartage n’est pas gratuit, et a pour but de faire passer un message: « Entartons, entartons les homophobes en robe et les anti-avortement qui protègent allègrement ceux qui tripotent les petits enfants! Que le sida ne s’en fasse pas, la capote, eux, ne la mettent pas… ».

« Franchement, pour tous les homosexuels qui n’osent pas le dire à leurs parents, pour toutes les jeunes filles qui veulent avorter, il le méritait amplement », a déclaré l’un des entarteurs à l’agence de presse Belga.

Mgr Léonard, alias le Ratzinger belge, s’est distingué à plusieurs reprises par ses prises de position contre l’homosexualité (qui lui ont valu plusieurs plaintes pour homophobie).

Mgr Léonard avait déjà été entarté, pour les mêmes raisons, en novembre 2010 (lire Belgique: Mgr Léonard entarté pendant la messe de Toussaint).

Cet article vous a plu? Soutenez notre travail en cliquant ici.