Dans une tribune publiée le 5 avril, des spécialistes de la lutte contre le sida, dont le Prix Nobel de médecine Françoise Barré Sinoussi, alerte sur la situation de grand danger que vivent les malades du sida en Côte d’Ivoire, en plein conflit armé. « Les malades y perdent leurs droits. Certains sont terrés chez eux ou fuient leur domicile, de peur d’être ciblés sur leur patronyme, et tués. » Les spécialistes demandent que tout soit fait pour que cesse les exactions et les entraves à l’accès aux soins. La tribune, intitulée « L’attention aux malades du sida, baromètre de l’humanité », est à lire sur Le Monde.fr [fr].

Cet article vous a plu? Soutenez notre travail en cliquant ici.