La Reine des connes (2009), de Guillaume Nicloux, samedi 2 avril, à 22h15, sur Arte. La chaîne franco-allemande rediffuse la collection Suite noire (déjà programmée en 2009 sur France 2) dans laquelle des réalisateurs venus du cinéma proposent leur adaptation de romans noirs publiés aux éditions La Branche dans la collection éponyme.

La Reine des connes, d’après le roman de Laurent Martin (clin d’œil à La Reine des pommes, de Chester Himes) suit le parcours d’Emmanuelle, une trans’ qui souhaite se faire opérer en Thaïlande et qui se retrouve impliquée dans un trafic de faux billets (voir la bande-annonce).

Interview de Clément Hervieu-Léger qui interprète le rôle d’Emmanuelle:


Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Interview de Clément Hervieu-Léger.

Thema Adieu Liz Taylor, dimanche 3 avril, à partir de 20h40, sur Arte. La chaîne consacre une grande partie de sa soirée à la star disparue le 23 mars dernier.

À 20h40, Elizabeth Taylor est la fille de Spencer Tracy dans Le Père de la mariée (1950), de Vincente Minnelli. À 22h10, le bouleversant Soudain l’été dernier (1959), de Joseph L. Mankiewicz, d’après Tennessee Williams, avec Katharine Hepburn et Montgomery Clift. Dans une fameuse scène – un monologue de 12 pages – Liz s’était tellement investie dans son personnage qu’elle s’évanouit à la fin de la prise. Enfin, à minuit, le documentaire Elizabeth Taylor contre Richard Burton qui revient sur l’un des couples les plus mythiques d’Hollywood (la rencontre sur le tournage épique de Cléopâtre, les deux mariages, les 10 films tournés ensemble dont Qui a peur de Virginia Woolf?, etc.).


Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur The Father of The Bride.


Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Suddenly Last Summer.

Ce week-end, c’est également le Sidaction 2011. Lire Sidaction 2011: 3 jours dans les médias pour mobiliser.

Cet article vous a plu? Soutenez notre travail en cliquant ici.