Le 3 juillet 2008, lors d’une audition de la commission des finances du Sénat – dont il était le rapporteur spécial – le sénateur UMP Gérard Longuet s’était distingué par des propos amalgamant homosexualité et pédophilie.

Le tout nouveau ministre de la défense, ancien militant d’extrême droite au sein du groupuscule Occident, avait en effet fait cette remarque (voir la vidéo ci-dessus):
« J’avais une question malicieuse, mais je la poserai plus tard… c’est de savoir où commençait et où s’arrêtait l’homophobie… mais enfin, ça c’est un autre sujet […] C’est extrêmement réjouissant de savoir que l’on promeut en effet des formes nouvelles de sexualité dans l’école et qu’on combat en même temps la pédophilie… Il y a quand même un moment où il faut savoir sur quelles valeurs on s’arrête… »

Notons que Xavier Darcos, alors ministre de l’Éducation Nationale, s’était immédiatement inscrit en faux contre les déclarations du nouveau ministre de la Défense.