Brenda est arrivée en France la semaine dernière. Elle a fui son pays, l’Ouganda, où la traque des lesbiennes et des gays ne semble pas connaître de répit, moins d’un mois après le meurtre de l’activiste David Kato. Dans sa première interview, qu’elle a accordée à Yagg, elle évoque les menaces de mort, les arrestations arbitraires et la façon dont elle a pu échapper à cette situation de danger permanent. Un témoignage bouleversant.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!