Henri Maurel, fondateur et président d’honneur de Radio FG, ouvertement homosexuel, est mort mercredi 16 février, à l’âge de 58 ans, des suites d’une méningite, a-t-on appris par ses proches.

Henri Maurel fut un ardent défenseur des musiques électroniques, à une époque où ce mouvement était peu connu voire diabolisé en France. En effet, c’est au début des années 90 que sous son impulsion – et non sans essuyer quelques critiques – que la station de radio Future Génération (ex-Fréquence Gaie, la radio homo créée en 1981 au moment de l’explosion des radios libres) devient Radio FG. L’antenne quitte alors progressivement le giron associatif, se professionnalise et adopte une couleur 100% électronique (avec notamment les sets de Laurent Garnier ou de DJ Deep dans sa grille). La French Touch était née.

CO-FONDATEUR DE LA TECHNO PARADE DE PARIS
Membre actif de Technopol, « l’association au service de la culture électro » (dont il fut à nouveau élu co-président en juin dernier), Henri Maurel fut également le co-fondateur en 1998 de la Techno Parade de Paris avec Jack Lang.

Henri Maurel a été durant toute sa carrière au service de l’État, aux ministères des Finances et de la Culture. Dans les années 80, il a été le directeur-adjoint de cabinet d’Yvette Roudy, alors ministre des Droits de la Femme. Fidèle socialiste, il créa la surprise lors des élections municipales de 2008 en se présentant sur la liste UMP conduite par Jean-Marie Cavada dans le 12e arrondissement de Paris.

Henri Maurel à la Lesbian&Gay Pride de Marseille, en juillet 2010:

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur L&G Pride Festival Marseille 2010 – Interview « Henri Maurel (FG Radio) »

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!