Dans un long communiqué Act Up-Paris annonce les obsèques du militant Gérald Sanchez, qui souhaitait un « enterrement politique ».