Larry Kramer, Ann Northrop, Eric Sawyer, Moisés Agosto… Ces militants, qui peuplent le magnifique documentaire Paroles d’Act Up, diffusé ce soir sur PinkTV, je les ai côtoyés pendant quelques mois, en 1990, alors que je découvrais Act Up New York et m’engageait dans la lutte contre le sida. Act Up, c’est une expérience unique, qui commençait dès l’arrivée dans ce grand amphithéâtre de Cooper Union. Là où, semaine après semaine, le mouvement activiste le plus radical des années 80 et 90 s’inventait, choisissait ses cibles, organisait ses actions d’éclat, et permettait à des centaines de gays et de lesbiennes, mais aussi à des latinos, des blacks, des sans abris, bref à tous les « sans-voix », de se faire entendre et de faire valoir leurs droits.

RACONTER ACT UP DE L’INTÉRIEUR
À l’origine du documentaire de James Wentzy et de Jim Hubbard, le Act Up Oral History Project, il y a la volonté des auteurs de faire témoigner les gens qui ont vécu Act Up New York de l’intérieur. Afin que les générations futures puissent entendre l’histoire du mouvement par celles et ceux qui l’ont vécu et pour que celle-ci ne soit pas déformée.

Le film s’ouvre sur un chapitre particulièrement important dans l’histoire d’Act Up New York, lorsqu’au début des années 90, on se bat pour faire changer la définition du sida, pour y inclure des infections qui touchent spécifiquement les femmes et leur permettre d’avoir accès aux soins et à la protection liée à la maladie. Une dizaine de militantes viennent expliquer le long cheminement des actions, des pressions, des discussions afin de convaincre les autorités de santé de changer cette définition. Ou comment un petit groupe peut s’attaquer à l’establishment médico-politique et réussit ce qui semblait une mission impossible.

LA PLUS GRANDE RÉUSSITE D’ACT UP
La deuxième partie du documentaire permet à près de 40 militant-e-s de dire ce qui est la plus grande réussite d’Act Up. Donner un visage à l’épidémie, respect de soi pour les gays, accélérer la mise à disposition des médicaments… chacun-e y va de son point de vue, qui donne au final une vision unique de ce groupe multiforme. « Sans Act Up, on aurait aujourd’hui 20 ans de retard », explique Ron, un des témoins. Mouvement contre le sida, Act Up a aussi profondément marqué le mouvement gay et lesbien américain. C’est aussi ce qui fait encore aujourd’hui, alors que de nombreux combats restent encore à mener pour l’égalité, toute la force de ces témoignages.

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur « Paroles d’Act Up » sur PinkTV.

Paroles d’Act Up, de Jim Hubbard et James Wentzy, à 22h30 sur PinkTV.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!