Un autre pied dans la porte, un peu plus d’air dans le monde du sport, peut-être de lumière. Graeme Obree a révélé dans un entretien au Scottish Sun qu’il était homo. Graeme Obree? Les amateurs se souviendront de l’Écossais volant, celui qui avait battu en 1993 le record de l’heure de Francesco Moser (51,596 km contre 51,151 km). D’autres se rappelleront peut-être le cycliste-inventeur qui avait créé une drôle de machine faite notamment de pièces de machine à laver, pour adopter sur deux roues la position de l’œuf, et donc un meilleur aérodynamisme pour taquiner le chronomètre. La machine en appela d’autres encore plus futuristes, vers de nouveaux records, formes aujourd’hui interdites pour réaliser une telle performance. Les recherches vers plus de fluidité dans l’air ont abouti à cette position que l’on connait aujourd’hui dans les contre-la-montre, les bras tendus en avant sur le guidon.

Voilà pour le sportif. L’homme, aujourd’hui âgé de 45 ans, livre ici une confession émouvante à l’instar du rugbyman gallois Gareth Thomas, qui avait fait son coming-out en décembre 2009. Graeme Obree explique que le déni l’a mené des des problèmes mentaux et à deux tentatives de suicide: «J’ai été élevé par une génération de guerre, explique-t-il. Une génération qui a grandi quand des homosexuels étaient mis en prison. Être homosexuel était tellement inconcevable que vous n’auriez pas voulu être gay. Je ne savais rien sur rien, je me suis juste enfermé».

L’histoire est tourmentée, donc. Graeme Obree a été diagnostiqué maniaco-dépressif. Une thérapie, une première confession dans le cercle familial en 2005, notamment auprès de sa femme: «Mes parents ont accepté, cela a été, pour eux, un long voyage, raconte-t-il. Cela a été difficile, il y a eu beaucoup de larmes (…). Notre relation s’est ensuite améliorée, nous avons beaucoup parlé et discuté et nous sommes beaucoup plus heureux».

Même s’il est aujourd’hui retraité, le cycliste écossais, sur son vélo tout rose fabriqué maison une fois de plus, vient enfler la petite cohorte des sportifs out. Encore un effort vers la lumière.

Interview de Graeme Obree par The Sun:

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur The Flying Scotsman speaks about his feelings on life as a gay man

Le record du monde de 1993:


Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur ‪Graeme Obree World Hour Record 1993‬

Photo www.obree.com

Via The Advocate

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!