Saturday Night Live, c’est LA référence en matière de comédie à la télévision américaine, et depuis des décennies. Par conséquent, quand ses scénaristes dérapent, ça fait mal. L’émission diffusée ce week-end aux États-Unis comprenait une fausse pub pour une thérapie hormonale baptisée « Estro-maxx », avec des hommes barbus et moustachus en robe. Le pitch, tel qu’il est publié sur le site de NBC: « Changer de sexe est devenu beaucoup plus simple grâce à Estro-maxx, une pilule à prendre une fois par jour ».

http://www.youtube.com/watch?v=F-lQm9RpQ2s

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Saturday Night Live – Once Daily Estro-Maxx [HQ]

« Il n’y a pas de vraies « blagues », s’indigne la Gay and Lesbian Alliance Against Defamation (Glaad), tous les rires venaient de la représentation blessante et déshumanisante des femmes transgenres. »

« Au lieu de les montrer comme des femmes qui tentent, par la voie médicale, de mettre leur esprit en accord avec leur corps, les personnages sont décrits comme des hommes en robe et des travestis, renchérit Ashley Love, de Media Advocates Giving National Equality to Transsexual and Transgender People (Magnet).

Selon Show Tracker, blog télé du Los Angeles Times, Bob Greenblatt (tout frais débarqué de Showtime) et Paula Madison, chargée de la diversité à NBC, devraient rencontrer des représentants de Glaad.

C’est à Saturday Night Live que Tina Fey, Will Ferrel, Bill Murray ou Mike Myers ont fait leurs armes. SNL (son petit nom pour les proches) est devenue une émission culte au fil des ans, à l’humour habituellement libéral, en particulier grâce à Seth Meyers, l’un des acteurs, qui est aussi le scénariste en chef. L’équipe réussit en général à rire de l’homosexualité sans être homophobe – avec un bémol en novembre 2008, où un épisode avait divisé les téléspectateurs homos, certains reprochant à SNL un humour trop cliché. On en attendait autant d’elle sur les autres sujets LGBT.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!