Le verdict d’un procès qui jour après jour, audience après audience, est devenu celui de l’homophobie, est tombé ce vendredi 28 janvier, dans la soirée.

Les quatre agresseurs du jeune homosexuel Bruno Wiel, qui étaient poursuivis pour « tentative d’homicide volontaire, enlèvement et séquestration, actes de torture et de barbarie avec la circonstance aggravante de l’orientation sexuelle de la victime », ont été reconnus coupables de tous les chefs d’accusation et condamnés à des peines de 16 à 20 ans de réclusion criminelle, devant la cour d’assises du Val-de-Marne. Le jury a donc suivi le réquisitoire de l’avocat général.

Réactions et analyses à suivre sur Yagg.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!