Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont défilé dans Paris, hier, dimanche 23 janvier, pour manifester leur opposition à l’avortement, à l’appel du collectif « En marche pour la vie ». Elles avaient reçu le soutien de Benoît XVI qui, dans une lettre, a encouragé « toutes les personnes engagées dans le combat pour la vie à contribuer avec constance et courage à instaurer une nouvelle culture de la vie, fruit de la culture de la vérité et de l’amour ».

banderole act up

À cette occasion, Act Up-Paris a déployé une banderole frappée du slogan « Des berceaux pour les trans’ et les homos » et publié un communiqué signé « Act Up-Vatican« . L’association y « implore et prie les représentants des trois [« grandes »] religions [monothéistes] de reprendre le droit chemin ».

« Les discours anti-avortement et l’exclusion des minorités sexuelles de l’accès à la parenté éloignent de la lumière les militant-e-s pro-vie. Ces discours ont déjà provoqué assez de haine et de souffrances humaines, ils vont à l’encontre des idéaux de paix, d’amour et de liberté qu’Act Up-Vatican défend, affirme le communiqué. Les marcheurs pour la vie se trompent de combat. La promotion de la vie passe nécessairement par l’ouverture du droit à la parenté à celles et ceux qui en sont privé-e-s ».

Act Up n’est pas devenue pro-vie pour autant et exige, outre « l’égalité des droits et l’ouverture des techniques de procréation médicalement assistée aux trans’ et aux homos », « un accès effectif à l’avortement dans les services hospitaliers français ».

Photo Act Up-Paris

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!