L’adolescence est une période difficile à vivre pour tout le monde, et chacun-e a sa façon de gérer, ou pas, le mal-être. Dans la vidéo de Fuckin’ Perfect, P!nk parle des tyrans de cour de récré, de scarification, de tentatives de suicide, mais aussi d’avenir, de ce moment où l’on reprend confiance en soi, où l’on se sent moins incompris-e.

Comme l’écrit Andy Towle sur Towleroad, le harcèlement prend des formes diverses, et même si en tant que média LGBT nous concentrons nos efforts sur les questions d’homophobie, le clip de P!nk transmet une fois de plus un message d’enpowerment universel.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!