Dans une résolution adoptée mercredi 19 janvier, les député-e-s européen-ne-s appellent le Parlement lituanien à rejeter le projet de loi qui sanctionnerait la « promotion publique des relations homosexuelles » (lire Lituanie: La “promotion de l’homosexualité” à nouveau contestée).

Citant le rapport de l’Agence européenne des droits fondamentaux de novembre 2010 intitulé «Homophobie, transphobie et discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et l’identité générique», les eurodéputé-e-s soulignent que « Viviane Reding, vice-présidente de la Commission, Catherine Ashton, haute représentante de l’Union européenne, Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, et Jerzy Buzek, président du Parlement européen, ont unanimement condamné tout type d’homophobie et de discrimination fondée sur l’orientation sexuelle le 17 mai 2010, à l’occasion de la journée internationale contre l’homophobie ».

Ils demandent donc au Seimas (Parlement lituanien) « de rejeter les projets d’amendements au code des infractions administratives, de faire figurer le respect de l’orientation sexuelle dans la liste des principes protégés dans la loi sur l’éducation, de permettre aux mineurs d’avoir librement accès aux informations sur l’orientation sexuelle, et de clarifier la signification de l’interdiction formulée dans la loi sur la publicité » et invitent la présidente Dalia Grybauskaitė « à opposer son veto aux amendements au code des infractions administratives dans le cas où ils seraient adoptés ».

Les eurodéputé-e-s demandent aussi à la Commission européenne « de publier une feuille de route de l’Union comportant des mesures concrètes destinées à lutter contre l’homophobie et la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle ».

« Il faut éduquer les gens – y compris les enfants et les jeunes – sur les différentes formes de sexualité qui ont toujours existé dans toutes les cultures, partout dans le monde, y compris en Lituanie, a déclaré Ulrike Lunacek, coprésidente de l’Intergroupe du Parlement européen sur les droits LGBT. En cachant les faits aux jeunes, on crée des attitudes de peur, de préjugés et de haine, ce contre quoi les Européens se sont unis. »

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!