Pour celles et ceux qui disent encore, y compris parmi les gays et les lesbiennes, que le pacs suffit tout à fait et que celles et ceux qui militent pour l’ouverture du mariage veulent singer les hétéros, voici un argument de poids: le regard que pose la société n’est pas du tout le même selon qu’un couple est marié ou pacsé.

Selon un sondage BVA réalisé du 3 au 16 décembre 2010 pour la Chambre des notaires de Paris, à la question « Selon vous, parmi les raisons suivantes, laquelle explique le plus pourquoi les gens se marient/se pacsent? », 49% des sondé-e-s répondent « par amour » pour le mariage, mais seulement 20% pour le pacs. En revanche, à 63%, les sondé-e-s estiment que les gens se pacsent « pour des raisons juridiques ou fiscales », contre 19% pour le mariage.

Alors que l’écart se resserre entre le nombre de pacs et de mariages conclus chaque année (trois pacs pour quatre mariages en 2010, selon l’Insee), il reste évident qu’aux yeux d’une large majorité de Français-e-s, un couple qui n’a pas accès au mariage n’est pas vraiment un couple.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!