L’affaire fait grand bruit à New York, où s’est déroulé le drame. Le journaliste portugais ouvertement gay Carlos Castro, 65 ans, a été torturé et assassiné par son amant, Renato Seabra, un mannequin de 20 ans.

Selon le New York Post, Renato Seabra aurait crié « Je ne suis plus gay » à son amant avant de le passer à tabac pendant une bonne heure, puis de l’assommer avec un écran d’ordinateur. Il se serait ensuite servi d’un tire-bouchon pour lui crever un œil et lui couper les testicules. Le meurtrier aurait déclaré aux enquêteurs qu’il voulait se « débarrasser des démons et se débarrasser du virus ». Après le meurtre, il aurait pris une douche, puis se serait taillé les veines. C’est à l’hôpital où il est ensuite allé se faire soigner qu’il a été appréhendé.