Sidaction, le Syndicat national des entreprises gaies (Sneg) et la Fédération LGBT ont lancé depuis le 1er décembre dernier une grande campagne pour promouvoir le dépistage (VIH, infections sexuellement transmissibles et hépatites) auprès des gays, avec le slogan suivant: « L’excès de dépistage est bon pour la santé ».

Le dépistage est en effet un élément-clé de la prévention. Comme le souligne le Sneg dans un communiqué de presse, « l’étude Prévagay (InVS) (…) montre que de nombreux hommes dépistés positifs mais croyant être séronégatifs avaient réalisés un test depuis moins d’un an. Il faut donc réaffirmer plus que jamais la nécessité pour chacun de pouvoir se faire dépister sans jugement de l’orientation et des pratiques sexuelles ».

« RÉAPPROPRIATION DE LA PRÉVENTION »
Cette campagne d’information sera visible dans 650 établissements identitaires sur toute la France et des actions de terrain seront menées dans plusieurs d’entre eux (à Paris, Lille, Toulouse, Lyon, etc.) auprès des clients gays. Comme l’explique à Yagg Antonio Alexandre, directeur national Prévention au Sneg, « il sera remis à ces derniers une pochette avec à l’intérieur préservatif et gel, un document sur le traitement post-exposition (TPE), une liste des CDAG (Centres de dépistage anonyme et gratuit)/Ciddist (Centres d’information, de dépistage et de diagnostic des IST), le tout accompagné d’une discussion individualisée ». Il ajoute: « Il sera aussi demandé aux participants de choisir ou d’écrire un message de prévention qu’ils souhaitent s’approprier et de le présenter en se faisant prendre en photo. Cela ouvre le dialogue, la photo lui est offerte (avec la pochette) et mise en ligne sur Facebook sur le profil Sneg Prévention avec son accord naturellement ».

Pour Antonio Alexandre, il s’agit d' »une réappropriation de la prévention, des messages, par toute la clientèle des établissements festifs, d’une visibilité ludique pour parler de sexualité ».

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!