Santé
VIH | 30.11.2010 - 15 h 22 | 78 COMMENTAIRES
Sida chez les gays: des personnalités appellent à la mobilisation dans la vidéo « 1 sur 5″
Publié par
À la veille du 1er décembre, Yagg a demandé à onze personnalités, de Clémentine Célarié au Pr Willy Rozenbaum en passant par Claire Chazal ou Marc-Olivier Fogiel, de prêter leur voix à une vidéo de mobilisation des gays autour de la prévention du VIH.

Lorsque les données de l’enquête Prévagay ont été publiées en février dernier, c’est le chiffre qui a été le plus commenté: un gay sur cinq est séropositif dans cette enquête. Cette proportion montre le poids énorme de l’épidémie chez les homosexuels en France. Et on la retrouve dans de nombreux pays occidentaux.

Bien sûr, certains ont souligné que cette enquête était partielle: elle n’a testé que des gays qui fréquentent des établissements parisiens de convivialité et de sexe, elle n’est pas représentative de l’ensemble des gays, etc.

Mais les chiffres sont là. Et il ne saurait être question de baisser les bras.

UN SIGNAL D’ALERTE
« 1 sur 5″, la vidéo que nous lançons aujourd’hui, est un signal d’alerte et un appel à la mobilisation. Il n’y a pas de fatalité.

Car la lutte contre le sida est à un tournant. Aujourd’hui, nous savons ce qu’il faut faire pour juguler l’épidémie, faire baisser le nombre de nouvelles contaminations et espérer un jour maîtriser le sida. Grâce au préservatif, au dépistage et aux traitements, nous avons les moyens de cette ambition.

ONZE PERSONNALITÉS
C’est pour donner de l’écho à ce message de mobilisation et d’espoir que des personnalités ont choisi de prendre la parole, à l’initiative de Yagg: Clémentine Célarié, Claire Chazal, Dave, Ysa Ferrer, Marc-Olivier Fogiel, Christophe Girard, Pascal Houzelot, José Levy, Michal, Jean-Luc Romero et le Pr Willy Rozenbaum ont accepté de témoigner en faveur des gays et nous les en remercions.

« 1 sur 5″: la vidéo:

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur 1 sur 5: la vidéo.

Voici le texte du message:
« En France, dans l’enquête Prévagay, 1 gay sur 5 est séropositif.
Chaque année, 1% des gays est contaminé par le virus du sida: c’est 200 fois plus que dans le reste de la population.
Dans dix ans, si nous ne faisons rien, 1 gay sur 3 pourrait être séropositif.
Ce n’est pas une fatalité.
Aujourd’hui, nous savons comment agir.
Utilisons le préservatif.
Faisons un test de dépistage très régulièrement.
Et si l’on est séropositif, le traitement, pris le plus tôt possible, permet de vivre mieux. Il réduit aussi de façon très significative les risques de transmission du virus aux autres.
Maintenant, vous savez: agissez!
Maintenant, nous savons: agissons! ».

FAITES VOTRE VIDÉO
Cette vidéo est une première étape. Yagg est un site participatif: si vous avez vous aussi quelque chose à dire, si vous voulez vous engager ou si vous menez des actions contre le sida chez les gays, dites-le via une vidéo, postez-la sur YouTube et envoyez-nous le lien à contact@yagg.com.

Yagg remercie également Stéphane Foenkinos, François Roelants, Yves Jeuland et Charly-Nelly pour leur aide précieuse.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!

Print This Post
 
LES réactions (78)
  • Par Kevin 30 nov 2010 - 15 H 51

    Oh pitié ! 1 gay sur 5 ? Ils ne sont pas venus frapper à ma porte pour me demander si j’étais ou gay ou contaminé ou les deux ?! Ces statistiques sont purement spéculatives. Et je ne parle pas des gays qui n’ont pas fait leur coming-out officiel !
    Allez, on en remet une couche : « booouh, les pédés sont tous des sidaïques et c’est à cause d’eux que le virus existe ! » Allez, de retour chez cromagnon…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par bob 30 nov 2010 - 16 H 17

    Encore une campagne qui va dans le mauvais sens. Et après on va entendre les associations: oh mon dieu, il faut lutter contre les discriminations des séropos et surtout des homos séropos ! ! ! A cela on peut faire confiance aux médias pour remettre une couche de sensationnalisme et hop ! ça patine sur place.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par François Berdougo 30 nov 2010 - 16 H 18

    Bonjour,

    Je n’ai pas vu le message vidéo encore, mais l’ai lu et, de fait, il correspond à la réalité, quoiqu’en dise Kevin. Pendant des années, alors même qu’on avait une idée de la part des gays qui vivaient avec le VIH, personne n’osait mettre en avant de chiffres, de peur de la stigmatisation que la connaissance de la situation pourrait engendrer « dans la population générale ». Ce positionnement s’inscrivait dans le choix fait de manière très ancienne dans la lutte contre le sida de banir l’idée qu’il puisse y avoir des « groupes à risques » vis-à-vis du VIH. D’ailleurs, Kevin lui-même voit dans ce type de discours qui s’appuie sur ces données un risque que les gais soient pointés du doigt.

    La situation a un peu changé depuis 2 ou 3 ans, en termes de communication. Aujourd’hui, les acteurs de la lutte contre le sida ne rechignent plus à mettre en avant ces données statistiques (qui, Kevin, sont tout sauf « purement spéculatives », à moins que tu apportes la démonstration du contraire). L’idée, me semble-t-il, est que la violence de ces chiffres (1 sur 5 ou 1 sur 6 c’est énorme, parlez-en autour de vous et vous verrez l’impact que ça a sur les gens, gays, LGBT ou pas, qui ne se doutent pas de l’ampleur de l’épidémie aujourd’hui) puisse servir de ressort à la mobilisation des gays autour de leur santé. On parie dès lors qu’il ne s’agit plus de parler de « groupes à risques » mais de « groupes très exposés au VIH ». L’idée est la même, finalement, la stigmatisation en moins… du moins c’est le pari.

    Pour répondre sur les chiffres à Kevin, car je sens que sinon c’est sur ce point que ça risque d’achopper :
    – le nombre de gais vivant en France n’est évidemment pas connu > il est calculé sur la base d’enquêtes menées sur la sexualité, qui prennent en compte les gens qui ont des pratiques homos, qu’ils l’assument ou pas. Ce sont donc bien des projections mathématiques, mais pas de la spéculation pour autant ;
    – les données sur la part de gays vivant avec le VIH provient également d’enquêtes diverses menées en France.

    Bien évidemment, ces données ne sont pas « exhaustives », mais quelles données statistiques le sont ? L’important, est-ce vraiment qu’on soit à 15,2, à 17,6 ou à 19,1 ? Ou de faire comprendre l’ampleur de la dynamique de l’épidémie dont, encore une fois, un grand nombre de gays n’ont pas conscience, et d’appeler à la mobilisation ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par dejneida 30 nov 2010 - 16 H 20
    Avatar de dejneida

    Bah je ne suis pas pédé et jamais je n’ai songé une seule seconde que tous les pédés étaient des « sidaïques » ni que le virus du vih existait à cause d’eux ! Et ce n’est pas cette vidéo qui va y changer quoi que ce soit. Au contraire. Même si les chiffres annoncés ne sont pas strictement exacts, ce qu’il est important de retenir c’est que ce p***ain de virus se répand plus vite dans la communauté gay que dans le reste de la population. Cela montre qu’il y a un relâchement sur la prévention, la mesure du risque. Moi je trouve au contraire cette vidéo plutôt bien. Ni trop moralisatrice, ni trop tragique, juste « alertiste » pour nous réveiller un peu. Merci aux intervenants.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Têtuniçois 30 nov 2010 - 16 H 26

    Pourquoi vouloir encore stigmatiser les homosexuels par ce 1 sur 5 ?!

    Si on veut combattre les contaminations chez les homos , le plus urgent est de combattre l’homophobie . Quand des homos se sentent insultés , méprisés , discriminés , victimes d’homophobie , ils n’en ont plus rien à foutre d’être contaminés .
    Que l’Etat montre l’exemple en donnant l’EGALITE aux homos avec le mariage et l’adoption .
    Quand un homo se sent un citoyen à égalité avec les autres , il a moins tendance à se sous étimer et donc à se contaminer .
    Que l’Etat commence par supprimer les discriminations homophobes , qu’il change la loi pour que les insultes homophobes ne soient pas prescrites au bout de 3 mois .
    Qu’il diffuse le baiser de la lune dans les écoles .
    Qu’il vire le député VANNESTE qui nous considère comme inférieurs .
    Qu’il vire le ministre LELLOUCHE qui voulait stériliser les homosexuels .
    Combattre l’homophobie , c’est aussi combattre les contaminations chez les homos .

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Têtuniçois 30 nov 2010 - 16 H 29

    AGIR ?
    que les chaines de télé nous montrent des films où des couples homos s’aiment et utilisent des préservatifs !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par François Berdougo 30 nov 2010 - 16 H 35

    Et pourquoi faudrait-il opposer à cette vidéo (et, plus largement, aux discours qui l’entourent) la lutte contre l’homophobie ? Toute la lutte contre le sida dit depuis 25 ans que les discriminations font le jeu de l’épidémie, à peu près sur la base des mêmes arguments que « têtuniçois ».

    Et quel procès d’intention est fait : pourquoi « vouloir » stigmatiser les gays ? Ca se saurait si yagg (ou les autres médias gays) voulaient stigmatiser les gays du fait de la situation du sida parmi eux…

    Bon, on va finir par penser que je défend mordicus la vidéo de yagg. C’est pas tant cette vidéo qui m’intéresse que les réactions qu’elle suscite, auxquelles je me permets également de réagir…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par dejneida 30 nov 2010 - 16 H 36
    Avatar de dejneida

    @têtuniçois : en somme la contamination plus élevée chez les gays serait l’expression d’un vrai mal être, une forme de suicide à retardement ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par François Berdougo 30 nov 2010 - 16 H 43

    A tous ceux qui pointent le risque de stigmatisation que porterait le discours tenu dans cette vidéo : j’aimerais savoir ce que vous avez pensé, alors, des papiers sortis dans la presse il y a quelques semaines sur une épidémie « hors de contrôle chez les gays » en France ? A l’occasion de la publication dans The Lancet des chiffres d’incidence qui VIH, qui montrent que les gays ont 200 fois plus de risque de devenir séropo que les autres, l’Institut de veille sanitaire lui-même, organisme public, avait employé cette expression. Qui avait bien sûr été reprise par beaucoup de média généralistes français, qui en avaient fait leur « une » ou l’ouverture de leurs journaux télévisés. Là, typiquement, c’est du vocabulaire à bannir si l’on veut éviter un impact public délétère… A-t-on des commentaires sur le site de l’InVS pour dénoncer cela ? Non, je ne crois pas. Pourtant, en termes de responsabilité sociale et de poids de la parole, on pourrait trouver plus opportun de s’en prendre à l’InVS qu’à yagg.com

    Signaler ce commentaire

     
  • Par dejneida 30 nov 2010 - 16 H 45
    Avatar de dejneida

    Cette campagne va dans le bon sens. Elle met en garde car si rien ne change ce n’est pas 1 sur 5 mais 1 sur 3 qu’il faudra dire. Et personne n’a envie de cela.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Kévin Gagneul 30 nov 2010 - 16 H 49
    Avatar de Kévin Gagneul

    Et bah quoi? C’est quoi le problème? 1/5? Si c’est vrai, faut pas le dire? Faut mentir.?
    Désolé, mais les derniers chiffres sont là, toutes les « groupes à risque baissent »… sauf chez les pédés… un moment donné faut appeler un chat un chat…
    Ne pas voir, ne pas dire, ne pas entendre… mmhmmm ça c’est une technique qui va permettre de lutter contre le VIH…!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Têtuniçois 30 nov 2010 - 16 H 56

    Dejneida , l’homophobie n’est pas forcément la principale cause de contamination chez les gays mais c’est une cause importante .
    Comme le fait que des homos qui vivent dans le placard n’osent pas vivre pleinement leur sexualité et la vivent en cachette ce qui ne favorise pas l’utilisation du préservatif .

    Si cette vidéo n’est présentée que dans les medias gays pas de problème mais pas sur les chaines généralistes de télé .
    Sur les chaines de télé qu’on nous montre des couples homos et hétéros qui utilisent des préservatifs comme cela a parfois été fait .

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 30 nov 2010 - 16 H 56
    Avatar de

    la question n’est pas de savoir si c’est vrai ou pas, ça l’est, 1 gay sexuellement actif sur 5 est séropo ; et le sida, oui, c’est grave, c’est pas moi séropo depuis au moins 12 ans qui vais dire le contraire ; la question n’est en fait pas là mais dans l’efficacité d’un tel clip, à mon avis proche de zéro car l’humain est plus complexe et tortueux que ce que ce clip laisse entendre (comme s’il suffisait de dire aux gays que le sida c’est grave pour qu’ils se protègent mieux !! si c’était le cas ça se saurait, et hélas ça ne l’est pas, il va bien falloir prendre acte de ce fait sociologique), il serait plus utile de sensibiliser les gays et la population en général par le genre de campagne que je préconise dans mes messages sous l’article du teaser (je ne vais pas me répéter donc je vous y renvoie)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Lechat 30 nov 2010 - 16 H 58
    Avatar de Lechat

    Je déteste les campagnes qui avancent des chiffres aussi précis et traumatisants, elle ne prend en compte que les homos qui fréquentent des lieux de drague et de rencontres, c’est donc mensonger de dire 1 homo sur 5, sauf à considérer que tous les homos sont adeptes des saunas, backrooms etc
    En réalité ils représentent une petite minorité des homos…

    Vous vous rendez compte que ce genre de campagne peut devenir véritablement traumatisante pour des jeunes qui essaient de s’accepter et qui entendent « Attention 1 gay sur 5 est homo en France » ?

    Je ne dis pas qu’il ne faut pas faire de campagnes, mais inutile de mentir…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par dejneida 30 nov 2010 - 17 H 05
    Avatar de dejneida

    @lechat : 1 gay sur 5 est homo ??? t’es sûr ? ;)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Lechat 30 nov 2010 - 17 H 07
    Avatar de Lechat

    @Lechat :

    et qui entendent « Attention 1 gay sur 5 est homo en France » ?
    Je voulais dire « 1 gay sur 5 est séropositif » évidemment.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par dejneida 30 nov 2010 - 17 H 09
    Avatar de dejneida

    @Phil86 : Yagg invite les gens à faire leur propre vidéo, à les mettre sur youtube et à envoyer le lien. On ne demande pas mieux que de voir tes préconisations de façon concrète.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Maxime Donzel 30 nov 2010 - 17 H 09
    Avatar de Maxime Donzel

    @lechat ils risqueraient de mettre des capotes? ;)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Lechat 30 nov 2010 - 17 H 10
    Avatar de Lechat

    @Dejneida :
    Tu as posté avant que je corrige héhé.
    On devrait pouvoir éditer ses messages pendant 5 minutes après les avoir postés pour éviter ce genre de soucis.
    Certains diront qu’en se relisant on les évite, mais pas toujours (la preuve, celui-ci m’avait échappé avant d’appuyer sur « soumettre ») ^^

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 30 nov 2010 - 17 H 11
    Avatar de

    @Dejneida : pourquoi pas ! mais si je suis seul à le faire ça servira à rien… mais je suis partant pour participer à un projet collectif de prise de parole des séropos à visage découvert (je l’ai d’ailleurs déjà un peu fait ici il y a 2 ans dans une vidéo) ; je suis ouvert à toute proposition !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 30 nov 2010 - 17 H 14
    Avatar de

    je pense qu’il faut sortir des campagnes très formatées style « pouvoirs publics » années 80/90, avec apparition de people et (re)donner la parole aux séropos, qui sont les plus qualifiés pour dire ce que c’est que de vivre avec le VIH en 2010 et ça ça sera à mon avis plus efficace que tous les matraquages du genre de celui qu’on a là, car ça sera authentique et donc ça touchera les gens…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Têtuniçois 30 nov 2010 - 17 H 19

    Tout d’abord , je tiens à remercier ceux qui ont participé à ce clip même si je pense qu’il n’est pas efficace pour combattre le sida . L’intention est bonne mais moi le genre de clip ou de film que j’aimerais voir c’est un hétéro homophobe qui stigmatise et montre du doigt un couple homo en les accusant faussement d’avoir le sida . Et cet hétéro homophobe se rend compte qu’il est lui même contaminé en ayant eu un rapport sexuel extraconjugal .

    Signaler ce commentaire

     
  • Par dejneida 30 nov 2010 - 17 H 21
    Avatar de dejneida

    Perso j’ai pas besoin de campagne pour savoir que vivre avec le virus du vih n’est pas une partie de plaisir et que le traitement médicamenteux (très lourd en effets secondaires notamment) n’est pas sans conséquences sur le quotidien et la qualité de vie. Mais s’il faut agiter ce type de chiffon rouge pour faire bouger les choses, alors…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par dejneida 30 nov 2010 - 17 H 25
    Avatar de dejneida

    @têtuniçois : ça ferait un peu « hahaha c’est pas nous mais c’est toi, nananère ! ». Bof.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 30 nov 2010 - 17 H 27
    Avatar de

    à dejneida : ce sera plus efficace si ce sont des séropos s’assumant à visage découvert qui le font ; vous allez me dire qu’ici ya Romero, ok, mais il aurait pu être employé plus utilement que dans ce clip people plein de bonnes intentions (mais vous savez ce qu’on dit des bonnes intentions…) mais décidément beaucoup trop people pour être audible… marre des people !! donnez la parole aux gens ordinaires, merde !!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Têtuniçois 30 nov 2010 - 17 H 30

    On n’a pas besoin de cette campagne pour savoir que la contamination est très importante chez les homos et qu’elle a du mal à baisser . Ce n’est pas en donnant un chiffre que l’on va faire réagir les gens . .

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Xavier Héraud 30 nov 2010 - 17 H 33
    Avatar de Xavier Héraud

    @phil86 Sortir des campagnes type pouvoirs publics, tu veux dire faire une campagne comme celle-ci: http://tv.yagg.com/category/sante/sexe-prevention-et-videos/ ou comme Comment ça va les filles que nous venons de lancer?

    Et ensuite, redonner la parole aux séropos bien sûr. Mieux, c’est tout l’intérêt d’un site comme Yagg: ici les séropos ou les autres ont la possibilité de la prendre, la parole, sans attendre qu’on la leur donne.
    Il me semble d’ailleurs que c’est exactement ce que tu fais et plus souvent qu’à ton tour.
    Si tu lis bien la fin de l’article, on invite justement celles et ceux qui voient cette vidéo à participer à cette campagne. Parce que la vidéo présentée dans l’article n’est pas une fin en soi. Si tout le monde joue le jeu, c’est aussi un début. Les campagnes sur le web sont en grande partie ce que les internautes en font.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Têtuniçois 30 nov 2010 - 17 H 36

    Que dirais-tu si on faisait un clip pour dire 1 délinquant sur X est d’origine étrangère ? On dirait que l’on stigmatise les étrangers .

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Têtuniçois 30 nov 2010 - 17 H 38

    Mon commentaire s’adresse à ceux qui trouvent que cette campagne est positive .

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Têtuniçois 30 nov 2010 - 17 H 41

    Encore une fois je remercie ceux qui ont pris de leur temps pour faire ce clip mais j’espère seulement qu’il ne sera pas diffusé sur les grandes chaines de télévision .

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Lechat 30 nov 2010 - 17 H 42
    Avatar de Lechat

    Perso, c’est vraiment le chiffre 1/5 que je trouve abusé.
    Pour les jeunes homos, ça peut faire peur et être un frein dans le chemin de l’acceptation de son homosexualité.
    Tout le monde ne vit pas à Paris dans un milieu ouvert avec plein d’homos autour.

    Pour les homos qui vivent déjà bien leur homosexualité, il vaudrait mieux à mon avis se focaliser sur la réalité des traitements, les effets secondaires, les discriminations etc histoire de faire comprendre à certains que même avec des traitements vivre en étant contaminé c’est très dur.

    Enfin j’aimerais qu’on rappelle également que l’on est censé se protéger également pour les fellations. Je connais personne qui se protège pour ce genre de pratiques. Pourtant même minime le risque existe et en plus il y a d’autres ist/mst.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 30 nov 2010 - 17 H 43
    Avatar de

    oui oui je veux bien faire une vidéo même si je suis pas très doué pour ça je vous préviens ;-) ça serait plutôt du genre « témoignage » ; mais bon je pense qu’il serait bien de monter un projet collectif cohérent, avec éventuellement un côté artistique qui impliquerait par exemple le dessinateur de la vidéo pour laquelle j’étais intervenu c’était très bien ce qu’il avait fait, et je veux bien y participer dans la mesure de mes possibilités ; oui, j’ai trouvé que la campagne SPV était pas mal ; l’important est que ce soit des séropos qui s’expriment et soient acteurs du projet, en mettant à profit leurs compétences ; à réfléchir pour 2011 ??? en tout cas merci à yagg pour sa mobilisation ;-)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 30 nov 2010 - 17 H 46
    Avatar de

    « Que dirais-tu si on faisait un clip pour dire 1 délinquant sur X est d’origine étrangère ? On dirait que l’on stigmatise les étrangers . » pas faux, c’est un peu d’ailleurs ce que j’ai reproché au clip hier sous l’article du teaser : ça fait quand même « on montre du doigt ce fameux 1 sur 5″ maintenant évidemment ce n’est pas l’intention de ceux qui ont monté le projet, mais c’est bel et bien mon ressenti… :(

    Signaler ce commentaire

     
  • Par dejneida 30 nov 2010 - 17 H 52
    Avatar de dejneida

    @têtuniçois : faut pas interprêter de travers. La vidéo ne dit pas un « sidéen » sur 5 est gay (ce qui serait l’équivalent de ton exemple concernant les délinquants). Elle dit 1 gay sur 5 est séropos.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 30 nov 2010 - 17 H 58
    Avatar de

    ben ça montre un peu du doigt le gay séropo, quand même, enfin c’est comme ça que je le ressens ; c’est vrai, je dis pas le contraire, mais c’est un peu maladroit

    Signaler ce commentaire

     
  • Par dejneida 30 nov 2010 - 17 H 59
    Avatar de dejneida

    Le virus se répand plus rapidement et facilement chez les gays. Le fait est là. En quoi cela est stigmatisant quand le but recherché derrière ce message est justement de freiner cette tendance ? La vérité même dure est tout de même préférable aux discours langue de bois, non ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 30 nov 2010 - 18 H 00
    Avatar de

    entre faire prendre conscience et culpabiliser, le pas est vite franchi et ce involontairement, et la culpabilisation ne mènera qu’à des effets contraires à ceux recherchés

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 30 nov 2010 - 18 H 04
    Avatar de

    je pense que le matraquage à grands coups de chiffres, aussi vrais soient ils, a une efficacité proche de zéro ; se focaliser sur le vécu des séropos serait plus efficace pour faire prendre conscience de la réalité de la maladie et de son impact ; et en plus ça dé-stigmatiserait les séropos et aide donc à dé-discriminer : c’est un cercle vertueux qui se mettrait en place, enfin il me semble…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 30 nov 2010 - 18 H 07
    Avatar de

    moi en tant que gay séropo je peux vous dire que ce clip me fait sentir comme ça : http://imados.fr/history/14/le-vilain-petit-canard_couv.jpg :(

    Signaler ce commentaire

     
  • Par fabizm 30 nov 2010 - 18 H 07

    Je rejoindrais Kevin, personne n’est venu frapper à ma porte non plus… et comme il le dit également, les gays qui n’ont pas fait leur coming out sont-ils compris dans les chiffres? Certainement pas.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Têtuniçois 30 nov 2010 - 18 H 09

    dejneida , si on suit ton raisonnement on pourrait alors faire un clip pour dire 1 immigré sur X est un délinquant . Là c’est la même chose . Stigmatiser un homo ou un immigré c’est pareil .

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Têtuniçois 30 nov 2010 - 18 H 12

    Pourquoi stigmatiser des homos par un chiffre serait-il différent de stigmatiser des roms avec la délinquance ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par dejneida 30 nov 2010 - 18 H 15
    Avatar de dejneida

    @Têtuniçois : là c’est porte nawak complet ! Ce n’est pas du tout mon raisonnement. Relis bien.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 30 nov 2010 - 18 H 17
    Avatar de

    @ Dejneida : ben non ce n’est pas ton raisonnement, on sait bien que ce n’est pas ton intention, mais ça peut facilement être le *ressenti* du public cible, à l’arrivée… :(

    Signaler ce commentaire

     
  • Par dejneida 30 nov 2010 - 18 H 20
    Avatar de dejneida

    @Phil86 : est-ce vraiment ce clip qui te fait te sentir ainsi ? N’est-ce pas plutôt l’homophobie ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 30 nov 2010 - 18 H 27
    Avatar de

    ah non c’est bien ce clip, qui peut en plus être détourné par les homophobes, bonjour l’effet pervers colatéral :( je pense que tétaniser les gens ne sert à rien, moi si je ne me suis pas fait dépister à temps dans les années 90 c’est en partie à cause de ce genre de message tétanisant ; être confronté au *vécu réel* des séropos m’aurait davantage fait réfléchir ; je réfléchis à ma petite vidéo, je peux toujours essayer on verra bien le résultat ;-)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par dejneida 30 nov 2010 - 18 H 35
    Avatar de dejneida

    @Phil86 : je ne juge pas. Je cherche à comprendre seulement. En tout cas, pas évident de faire une campagne, même avec les meilleurs intentions du monde. Ce soir je ne louperai pour rien au monde le documentaire sur Arte. La parole est justement donnée à ceux qui sont séropositifs.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 30 nov 2010 - 19 H 23
    Avatar de

    moi aussi Djenia je regarderai ce doc avec beaucoup d’intérêt ;-)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par LUC 30 nov 2010 - 19 H 27

    Drole de campagne, cela va encore conforter les beaufs homophobes.
    Pourquoi ne pas interroger les séropos et les laboratoires pour voir ce qu’ils foutent pour trouver un vaccin

    Signaler ce commentaire

     
  • Par jigglypuff 30 nov 2010 - 21 H 31
    Avatar de jigglypuff

    Je n’ai pas trouvé d’autres mots : le jeune gay à la découverte de la Communauté que je suis est CHOQUÉ par une campagne vidéo pareille… Je dis pas forcément ça dans un sens négatif ou insultant pour cette vidéo, après tout la Sécurité Routière a aussi fait le choix de faire des campagnes chocs (et la mortalité est en baisse sur les routes depuis quelques années !). C’est juste que pour exemple je me verrai pas faire mon hypothétique coming-out à ma famille ou à mes amis un neigeux soir de décembre 2010 à table et que pendant le repas ce genre de spots publicitaires passe à la télé.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Klav' 30 nov 2010 - 21 H 40

    @fabizm :
    C’est basé sur l’étude prévagay, sur laquelle on se base faute de mieux, dont les bases sont… peu pratiques pour de la généralisation (qui est le but d’une étude normalement)
    http://www.prevagay.fr/
    Tiens, regarde un peu l’avant-dernier paragraphe de la page d’acceuil pour voir comment ils procèdent…

    @LUC : C’est pas comme si les hétérobeaufs allaient la voir en même temps.
    Quand au vaccin ça fait des années que les labos travaillent dessus, le VIH est… plein de ressources on va dire. Pas la peine de sous-entendre un complot des firmes pharmaceutiques, ça concerne trop les pays riches pour qu’ils laissent passer cette manne (faut pas se faire d’illusion sur quels pays pourront faire des grandes campagnes de vaccinations, ni sur l’intérêt qu’y porterons nos pays une fois l’épidémie enrayée chez nous), le VIH c’est vraiment un truc très très complexe à bloquer.

    Bref, dépistage, dépistage, et dépistage again.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Têtuniçois 30 nov 2010 - 22 H 20

    A quand un clip qui dirait un prêtre sur X est pédophile ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par ClemD 30 nov 2010 - 22 H 48
    Avatar de ClemD

    Pour moi le problème de ce genre de vidéo, c’est que ça me donnerais presque envie de rester célibataire toute ma vie. Je pense que ça ferait plus augmenter l’abstinence que les rapports protéger. L’intention est bonne mais quand on écoute ça j’ai l’impression que c’est une fatalité.
    Ou alors il faut qu’on fasse les paranos en permanence. Parce que c’est c’est bien joli de se faire dépister soit-même mais les autres comment on sait ?
    Je sais bien que c’est à ça que sert le préservatif mais comme l’a fait remarquer quelqu’un plus haut (j’ai oublié le nom dsl) il faudrait l’utiliser tout le temps. Et moi l’idée de me mettre du latex dans la bouche (même parfumé) ne m’attire pas vraiment.
    Enfin bref, de bonnes intentions pour quelque chose qui en vaut la peine, mais un peu trop terrorisant, à mon goût.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Pas d'accord 01 déc 2010 - 0 H 20
    Avatar de

    Ca me choque un peu de voir cette campagne portée par des personnalités non LGTB, ça fait un peu style « on va vous apprendre la vie »… « Maintenant vous savez, hein! »
    Je préfèrerais les entendre au moment de sidaction aider à collecter des fonds.
    Et là où évidemment il y a un risque de stigmatisation, c’est sur la question du don du sang.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Têtuniçois 01 déc 2010 - 0 H 20

    il ne faut surtout pas se lancer dans l’abstinence ! La sexualité , les risques font parties de la vie .
    A vouloir rester abstinent , au bout d’un moment on finit par craquer et à avoir des relations sexuelles et c’est là que le risque est le plus grand d’être contaminé .car on se maitrise moins après une longue période sans sexualité .
    Quand à la fellation , le risque est très faible . Le risque zéro n’existe pas . Mais si on veut éviter le moindre risque alors il faut quitter les villes pour ne plus risquer d’avoir un cancer lié à la pollution . il ne faut plus prendre sa voiture de peur d’avoir un accident ….

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Pas d'accord 01 déc 2010 - 0 H 21
    Avatar de

    Phil, tu es bien courageux. Je te ferais bien plus confiance qu’à Claire Chazal.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par LUC 01 déc 2010 - 0 H 21

    fabizm sous entendre un complot ???

    tu te mets à penser à ma place maintenant. Ca ne me viendrait même pas à l’idée de penser complot !!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Pas d'accord 01 déc 2010 - 0 H 26
    Avatar de

    Têtuniçois, stigmatiser un homo ou un immigré – c’est évidemment la même chose. Mais ce qui n’est pas la même chose, c’est être malade et être délinquant. Ton raisonnement implique que tu considères qu’être malade du sida et être délinquant sont des choses à peu près équivalentes? Tu vas beaucoup plus loin que le pape dans ce cas.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Têtuniçois 01 déc 2010 - 8 H 42

    Pas d’accord ; tu devrais avoir la descence de respecter un minimum les malades du sida .

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Têtuniçois 01 déc 2010 - 8 H 50

    Faire de la provoc à deux balles ( pour régler tes comptes ) en utilisant les malades du sida , je laisse à chacun le choix de juger ton comportement . Surtout sur un sujet aussi grave ….

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Têtuniçois 01 déc 2010 - 10 H 14

    Quand les autorités publiques auront compris que lorsqu’on se sous estime on a plus de risque d’être contaminé , on aurait fait un grand pas . Mais quand on voit que l’Etat nous considère encore en France comme des sous-citoyens ( qui n’ont pas droit au mariage et à l’adoption ) …
    Quand on voit que les insultes homophobes sont prescrites au bout de 3 mois seulement , on se rend compte que l’Etat ne fait rien pour combattre l’homophobie , une des causes de la forte contamination chez les homos .

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 01 déc 2010 - 10 H 46

    Je suis extrêmement déçu et attristé des messages reçus sur mon profil de la part de la rédaction, qui me reprochent de trop m’exprimer ici !!! il y a apparemment un quota de messages à respecter qu’on ne nous a pas jamais signalé… ah et puis oui, c’est vrai, faut aussi que les séropos ferment leur gueule, sinon ça va pas !! eh bien je ne commenterai plus les articles de yagg ! allez vous faire voir… bye-bye !! tout ça un 1er décembre je l’ai en travers de la gorge… pas étonnant que yagg soit en pleine déconfiture si vous faites fuir ainsi le syaggeurs les plus fidèles, je vous ai toujours soutenus, c’est terminé !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 01 déc 2010 - 11 H 33

    j’ajouterai une chose et je ne viendrai plus encombrer yagg de mes commentaires sans intérêt : on nous demande notre avis sur ce clip, eh bien on le donne ; seulement voila, notre avis n’est pas conforme à celui qui était attendu ! pourquoi nous l’a-t-on demandé alors ???

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Kevin 01 déc 2010 - 14 H 11

    Cher François.

    « Je n’ai pas vu le message vidéo encore, mais l’ai lu et, de fait, il correspond à la réalité, quoiqu’en dise Kevin. »

    A quelle réalité ça correspond ? Ta réalité ? Celle des journalistes ? Sondage Ipsos ? Ça n’a de réalité que celle d’un oeil bien écorné, vu que ce sondage borgne ne s’est contenté que d’une estimation. Une ESTIMATION ! Ça n’est pas une réalité l’estimation ! Comment estimer lorsque l’on ignore même le nombre de gays présents en France ?! Ou peut-être que ce système de sondage a engagé des madames Irma pour deviner la part manquante… A moins qu’il n’existe un recensement officiel des gays et lesbiennes et que je l’ignore !

    « Aujourd’hui, les acteurs de la lutte contre le sida ne rechignent plus à mettre en avant ces données statistiques (qui, Kevin, sont tout sauf « purement spéculatives », à moins que tu apportes la démonstration du contraire). »

    Si le terme « spéculatif » te dérange, remplace le par « partiel, incomplet, fragmentaire ». La preuve ? Personne n’est venu me demander si j’étais gay, tout comme pour tous mes amis homos, et ils sont nombreux. Personne n’est venu faire un sondage auprès d’eux pour savoir s’ils étaient gays et/ou contaminés.

    « Bien évidemment, ces données ne sont pas « exhaustives », mais quelles données statistiques le sont ? »

    On dit ici « 1 gay sur 5″. Mais si l’on utilisaient des données exactes, nous en serions peut-être à 1 sur 10, ou 1 sur 20 ! Qui sait ?! Ce que je dénonce ici, c’est un mensonge basé sur une approximation mathématique grossière qui vise à pointer du doigt un « facteur sida » lié au « facteur gay », lien qui n’est pas réel ! Certes, il y a des personnes atteintes chez les gays. Et chez les hétéros ? Combien sont-ils ? Si l’on ramenait le pourcentage d’hétéros au pourcentage de gays vivant en france, et que l’on comparait le taux de contaminés d’un côté comme de l’autre ?

    Je vois cette campagne comme de la propagande, et du pain béni pour tous les anti-gays ! C’est la célébration au FN et à Sexion D’assaut !

    C’est pas demain la veille que les homos pourront faire don de leur sang avec ce genre de connerie diffusée par les médias ! Tiens, tu veux défendre une cause qui en vaut la peine François ? Alors range tes chiffres et va manifester pour que les homos, comme les hétéros, puissent donner leur sang, et même se marier ou avoir des enfants. Le jour où ça sera possible, on pourra de nouveau faire des comparaisons douteuses et de mauvais goût comme cette caricature de pub préventive.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Xavier Héraud 01 déc 2010 - 14 H 35
    Avatar de Xavier Héraud

    Kévin, vous avez tout compris, cette vidéo était effectivement un appel à voter pour le Front National. *
    Vous avez donc gagné le gros lot: le droit à ne plus poster des commentaires outranciers. Félicitations!
    Pour certains autres commentaires, je vais vous en apprendre une bonne: poster quinze commentaires qui répètent toujours la même chose sous chaque sujet VIH, UMP ou Benoît XVI, c’est effectivement gênant pour tout le monde, les simples lecteurs, ceux qui voudraient aussi commenter et les modérateurs. Plus qu’une règle de modération sur le web, ça me semble être un principe élémentaire de savoir-vivre. Je suis toujours consterné d’avoir à le rappeler.

    * = ironie.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Christophe Martet 01 déc 2010 - 14 H 42
    Avatar de Christophe Martet

    @Kevin Un sur cinq est une campagne réalisée par une équipe de journalistes homos, avec la participation de personnalités homos et gay friendly, parfois engagées de longue date dans la lutte contre le sida. La campagne est diffusée sur un média LGBT.
    Pour ce qui est de comparer, il y a aujourd’hui 200 fois plus de contaminations parmi les gays que dans le reste de la population, c’est dit dans la vidéo aussi. Le VIH touche de façon très disproportionné les gays. Le dire, ce serait faire le jeu des homophobes? Ils n’ont pas attendu le sida pour nous détester.

    Nous serions choqués si quelqu’un disait: « N’alertons pas les femmes sur le cancer du sein, car cela discrimine les femmes ».

    Manifester pour le mariage et l’adoption c’est très bien. Manifester et agir contre le sida, c’est très bien aussi. Car parmi les droits fondamentaux que nous devons défendre ou obtenir, il y a le droit à la santé et à une vie sans sida. Notre appel donne quelques pistes pour briser la dynamique de l’épidémie chez les gays. Agissons!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Boum Boum 01 déc 2010 - 14 H 47

    Mme Claire Chazal a beau jeu de nous dire de nous protéger, elle qui relaie la propagande gouvernementale dans son journal, cherchant à nous faire gober que la destruction de l’assurance-maladie, de l’assurance-chômage, des retraites, de l’hôpital public et des services publics est inéluctable et que celles et ceux qui s’y opposent « grognent » et sont passéistes et dogmatiques, etc.

    Alors que toutes ces politiques ont un impact direct sur la santé des pédés et de tou-te-s les autres.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Milkyway 01 déc 2010 - 15 H 01
    Avatar de Milkyway

    @phil86 +100

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Patrick Elziere 01 déc 2010 - 17 H 41

    Eh bien… , bienvenue au Club cher équipe de Yagg.
    Ce que vous avez fait encore une fois est formidable, depuis des années sur Gayvox, nous faisons passer des messages de préventions. Quelque soit la forme, elle est toujours vilipendés.
    Le message de fond ne veut pas être entendu !
    La stratégie de l’autruche
    Pour reprendre Kevin : les derniers chiffres sont là, toutes les « groupes à risque baissent »… sauf chez les pédés… un moment donné faut appeler un chat un chat…
    Ne pas voir, ne pas dire, ne pas entendre…
    Ils est facile de taper sur Chazal ou de dire ouaiis c’est de la manipulation d’État .
    Non les études, les comportements sur des sites de rencontres, les chiffres montrent et démontrent que la population gay, peut être amené à prendre plus de risque.
    Pour exemple une question revient souvent sur nos forums :
    Sucer … avaler , y’a t’il un risque ?
    Pas plus tard que ce matin :
    http://www.gayvox.fr/phorum/read.php?3,2007401
    « j adore avaler es ce que c dangereux.? »…

    Depuis des années nous donnons une réponse, qui est clair :

    SUCER SANS CAPOTE .. AVALER LE SPERME…. oui encore et toujours il y a prise de risque !
    « sucer sans préservatif, et avaler » à de multiples risques, le VIH bien sûr mais aussi de nombreuses IST.

    Pour rappel :
    En France, 150 000 personnes sont infectées par le virus du sida et on estime que parmi elles, 50 000 ne le savent pas, probablement parce qu’elles ne se pensent pas exposées.
    D’une part, sur le plan collectif, ces personnes contribuent aux 7 000 à 8 000 nouvelles contaminations annuelles et d’autre part, sur le plan individuel, elles ne peuvent pas bénéficier de traitements. Par ailleurs, près du tiers des diagnostics interviennent à un stade de sida et/ou de perte d’immunité avancé : les personnes dépistées le sont trop tardivement,
    Et oui, malheureusement, un pourcentage plus élevé chez nous les gays.
    Donc merci à Yagg et aux participants de ce clip, de mentionner que chez nous les gays, nous devons êtres plus vigilant
    Et j’accompagne Christophe quand il mentionne :
    Il y a aujourd’hui 200 fois plus de contaminations parmi les gays que dans le reste de la population, c’est dit dans la vidéo aussi. Le VIH touche de façon très disproportionné les gays. Le dire, ce serait faire le jeu des homophobes? Ils n’ont pas attendu le sida pour nous détester.
    Sortons la tête du sable et agissons !
    Merci
    Patrick Elziere
    Président fondateur de Gayvox

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Têtuniçois 01 déc 2010 - 17 H 45

    Même si je n’aime pas TF1 , Claire Chazal est un exception ! Dans ses journaux télévisés ,elle prend souvent l’exemple de sujet liés à l’homosexualité ce que font très peu les autres journalistes . On voit bien qu’elle a travaillé pour PInk tv et qu’elle est sensibilisée aux droits des homos . FELICITATIONS à elle, si les autres journalistes des chaines privées et publiques pouvaient suivre son exemple …..

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Christophe Martet 01 déc 2010 - 18 H 28
    Avatar de Christophe Martet

    @Patrick Elziere
    merci pour tes encouragements et de nous faire partager ce que vous faites pour la prévention, et depuis longtemps, sur GayVox. C’est le but que nous poursuivons avec ce genre de campagne: que toutes et tous prennent la parole et qu’ensemble nous avancions.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 01 déc 2010 - 19 H 11

    « C’est le but que nous poursuivons avec ce genre de campagne: que toutes et tous prennent la parole et qu’ensemble nous avancions. » alors ça ! vu ce qui s’est passé ce matin entre vous et moi, ça me fait rire… jaune !!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Klav' 02 déc 2010 - 0 H 13

    @Boum Boum :
    C’est une vision assez optimiste de notre gouvernement de dire que TF1 est son organe de propagande. En pratique c’est plutôt Sarkozy qui est la marionette de TF1.

    Quand aux critiques sur les chiffres affichés, excusez moi mais l’argument « La preuve ? Personne n’est venu me demander si j’étais gay, tout comme pour tous mes amis homos, et ils sont nombreux. » est un truc tout à fait bidon.
    Le principe d’une étude statistique est justement d’étudier un groupe réduit de personne qui doit être représentatif d’une population pour pouvoir généraliser à cette dernière. Plus une étude aura de sujets, plus les risques d’erreur statistique sont réduits, mais en théorie on pourrait faire une étude sur dix personnes et généraliser pour peu que ces dix personnes soient représentatives de la population qu’on veut étudier.

    Le problème de l’étude Prévagay, c’est justement que les sujets des tests ne sont pas représentatifs (pour rappel, cette étude est basée sur des sujets pris dans des lieux de rencontre pour homosexuels, dont une bonne part de sauna gays, et ce uniquement dans Paris…).
    L’autre problème, c’est qu’il y a pas d’autre étude (à ma connaissance en tous cas) du coup on peut se baser que sur celle-ci, même si elle est biaisée.

    Dans tous les cas, il apparait tout à fait crédible et cohérent de poser le fait que le VIH est plus répandu chez les HSH que chez les HSF, et surtout que l’incidence (le nombre de nouvelles infections) reste plus élevée chez les homos que chez les hétéros, alors qu’on est sûrement la population la plus informée à ce sujet. C’est pas normal.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par traitdunion 02 déc 2010 - 13 H 16

    Décidément ! quel prise de tête ! Il faut que WikiLeaks lance une statistiques de contamination pour que les gays admettent ? c’est tellement claire ce que François Berdougo nous réponds , je vous conseilles aussi de lire Bruno Spire dans le chat du Le Monde .

    Signaler ce commentaire

     
  • Par traitdunion 02 déc 2010 - 13 H 20

    Hmmmmm ! J’aime bien José Lévy , je suivrait tous ses conseils !!!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par arf 02 déc 2010 - 17 H 27

    La prévalence du vih chez les hommes ayant du sexe avec des hommes (homos, bis…) est basée sur une estimation de 350 050 de ces hommes vivant en France – il se peut que le chiffre ne soit pas tout à fait exact mais il se situe autour de celui indiqué et les « 50 » de la fin figurent bien dans le chiffre de l’INVS. On appréciera la précision.

    Ca me paraît peu? Pas à vous ?

    Pour l’INVS, les HSH ne représenteraient donc que moins de 1.6 % de la population française totale.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par traitdunion 02 déc 2010 - 18 H 16

    @ arf : oui , c’est peu et trop précis ! Les escapades aux saunas chez un curieux qui hâte d’enrichir son « experience » masculine ne compte pas pour le INVS ? parce que dans ce cas les risques sont diminués ? Le premier envie du désir de connaître le plaisir au masculin ne rentre pas forcement dans une catégorie , mais peu « capoter » facilement …. ne mettant pas ma main sur le feu à mon avis ça devrait concerner toute la population masculine car on est tous séroconcernés .

    Signaler ce commentaire

     
  • Par naviguer 30 mar 2014 - 8 H 27
    Avatar de naviguer

    Belle émission ce matin sur France 2 « Thé ou café » animée par la très belle et intelligente Catherine CEYLAC ( rien à craindre chère Catherine, j’adore trop les hommes :) ) et qui a eu la bonne idée d’inviter Monsieur Pierre BERGE pour évoquer la lutte contre le sida et le risque de son oubli dans les années à venir…

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.