Médias, VIH | 18.11.2010 - 14 h 55 | 0 COMMENTAIRES
  • aides
  • capote
  • ist
  • prévention
  • sagat
  • sexe prévention et vidéos
  • têtu
  • VIH

Prévention sida: Aides et « Têtu » seraient-ils atteints d’amnésie?

Publié par
Dans "Têtu", un responsable de Aides souhaite que les acteurs pornos montrent "comment on enfile une capote sur une bite". Or, Yagg l'a fait en 2009 avec la vidéo "Je mets une capote et du gel", par François Sagat.

Dans le numéro de décembre de Têtu, un dossier intitulé "Comment améliorer la prévention gay?" donne la parole à quatre membres d'associations qui exposent leurs propositions en la matière. À la question: "Comment pourrait-on, selon vous, améliorer la prévention à destination des homosexuels masculins, en ce qui concerne le VIH, les hépatites et les IST?", Dominick Descharles, de Aides, répond: "Par des campagnes ciblées, qui utilisent les codes gays, en reprenant à la base: en montrant comment on enfile une capote sur une bite". Un peu plus loin, il ajoute: "Montrons des acteurs porno qui la mettent!".

"JE METS UNE CAPOTE ET DU GEL", PAR FRANÇOIS SAGAT
Aides aurait-elle perdu la mémoire? Ce que décrit Dominick Descharles, c'est exactement ce que Yagg a fait en 2009, avec l'acteur de X gay François Sagat. L'intitulé de la vidéo, "Je mets une capote et du gel", ne laisse planer aucun doute sur ce que l'on va voir: réservé aux majeurs, ce clip très explicite montre François Sagat en train d'enfiler une capote sur sa bite avant de la lubrifier copieusement.

VIDÉO VUE PLUS DE 95000 FOIS SUR DAILYMOTION
Cette vidéo est tout sauf confidentielle: elle a été vue plus de 95000 fois sur Dailymotion et plus de 120000 fois sur XTube (avant que ce site la retire). L'article lui-même a été consulté plus de 57000 fois sur Yagg.com, dans le cadre de notre campagne Sexe, prévention et vidéos, réalisée avec l'Inpes.

Hier, Dominick Descharles nous affirmait que lors de son interview, il avait expressément mentionné la campagne de Yagg au journaliste du magazine gay. Alors, ce serait Têtu qui ferait preuve d'amnésie en ne mentionnant pas, après les propos de Dominick Descharles, l'existence de la campagne qu'il vient de décrire? Étrange lorsque l'on sait que la vidéo de François Sagat avait été élue meilleure campagne de prévention 2009 par les internautes de… Têtu.com.

Une chose est sûre, la lutte contre le sida n'a rien à gagner à la désinformation.

[Mise à jour, vendredi 19 novembre] Dans un commentaire, Dominick Descharles apporte les précisions suivantes qui confortent ce que nous écrivions hier: "Tout d’abord je tiens à préciser qu'il s’agit bien de la campagne François Sagat/Yagg à laquelle je faisais référence et pour la raison simple que même si elle ne suffit pas à résoudre les problèmes de prévention elle permet au moins d’érotiser un peu le préservatif, en tout cas c’est une campagne que j’apprécie.
De même concernant la campagne sur la primo-infection réalisée par l’Inpes il s’agit bien entendu d’une campagne réalisée à l’intention de la communauté gay et là aussi c’est une avancée qui je l’espère sera suivie de nombreux autres exemples.
J’espère que la page peut se tourner sereinement et au delà de cela Têtu et Yagg sont deux médias incontournables qui font avancer la prévention et l’information…"

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!

Print This Post
 
LES réactions (0)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.