Le 27 octobre dernier, Barack Obama a accepté de rencontrer cinq blogueurs gays. Le magazine The Advocate a fait un compte-rendu des échanges. Interrogé sur la question du mariage, le président des États-Unis a concédé que son opinion évoluait sur le sujet. Officiellement, il a toujours voulu réserver le mot « mariage » aux couples hétérosexuels et défendu le principe de l’union civile.

« Je n’ai pas l’intention de faire de grande annonce ici, a-t-il expliqué. Je suis un fervent supporter de l’union civile. Jusqu’ici, je n’ai pas souhaité m’impliquer sur la question du mariage pour les couples de même sexe en raison de mes opinions sur la définition traditionnelle du mariage. Mais je pense aussi que les attitudes changent, y compris la mienne. »

« J’AI BEAUCOUP D’AMIS EN COUPLE HOMOSEXUEL »
« C’est un sujet auquel je pense beaucoup et avec lequel je lutte beaucoup parce que j’ai beaucoup d’amis en couple homosexuel, a-t-il ajouté. Il y a des membres de mon équipe qui sont dans des relations monogames, engagées, qui élèvent des enfants et qui sont de merveilleux parents.

Et je tiens profondément à eux. Et alors que je ne suis pas préparé à revenir sur ma position ici et maintenant, je crois qu’on peut affirmer que c’est un sujet auquel je réfléchis beaucoup. C’est probablement tout ce que vous pourrez tirer de moi aujourd’hui (rires) ».

METTRE UN TERME À DON’T ASK, DON’T TELL
Sur Don’t ask, Don’t tell, Barack Obama tente de justifier son attitude et celle de son administration. On lui demande s’il pense que cette loi est anticonstitutionnelle. S’il ne veut pas se prononcer sur ce sujet précisément, il réaffirme vouloir en finir avec cette loi, qui interdit aux militaires homos de faire leur coming-out.

« J’ai indiqué au Pentagone, et donc au secrétaire à la Défense et au chef d’État-Major, que nous devions être très clairs sur le fait que nous devons mettre un terme à cette politique, explique-t-il. (…) Mon espoir est que cela sera effectif avant la fin de l’année. Maintenant, comme toujours, j’ai besoin de 60 votes. »

Et le président d’appeler à faire pression sur les Log Cabin Republicans pour qu’ils obtiennent cinq voix des membres de leur parti.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!