Les problèmes de Sexion d’assaut ne sont pas terminés. Tandis que le collectif Arc-en-Ciel Toulouse « demande solennellement l’annulation du concert [de Sexion d’assaut] prévu à Toulouse le 22 octobre », estimant que « les excuses très confuses présentées par le groupe n’ont pas été suivies d’actions concrètes et significatives » et « qu’elles sont dictées par le seul souci de sauver financièrement une tournée déjà très compromise », l’association Fiesta Tolosa a porté plainte contre le groupe.

« Nous ne pouvons laisser des appels au meurtre se proférer, dans la sphère publique, sans réagir, même sous couvert d’expression artistique, explique l’association dans un communiqué. Nous en appelons à M. Dominique Bur, préfet de Haute-Garonne, garant de l’indivisibilité de la République afin qu’il prenne toutes mesures nécessaires pour sauvegarder l’ordre public. Le fait que cet événement doive, de plus, se dérouler dans un lieu où se rend fréquemment un public jeune et homosexuel, constitue un fait aggravant ».

Lire aussi Chanteurs homophobes: Pourquoi les associations ne portent-elles pas plainte?

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!