Le blogueur Perez Hilton vient de faire une grande découverte: les gens le voient comme un caïd de cour de récré, du même style que ceux dont les moqueries et les insultes poussent les jeunes LGBT au suicide.

Comme l’écrit Queerty, « il aura fallu que des jeunes homos se tuent pour que Perez Hilton se rende compte qu’il est un gay tyran répugnant ». C’est dans l’émission d’Ellen DeGeneres que Perez Hilton a fait son mea culpa hier, mercredi 13 octobre.

La présentatrice commence en précisant que lorsque Perez a demandé à être invité, de nombreuses personnes lui ont conseillé de refuser, mais elle est pour donner aux gens une seconde chance, et comme Perez dit vouloir changer, elle a accédé à sa requête.

« NOMBREUX ONT ÉTÉ CEUX À ME TRAITER D’HYPOCRITE »
« Ces deux dernières semaines, explique Perez Hilton, j’ai fait tout ce que j’ai pu pour attirer l’attention sur la question du suicide des jeunes et du harcèlement homophobe, et nombreux ont été ceux à me traiter d’hypocrite, à dire que j’étais moi-même un tyran, et pas un petit… Ce n’est pas comme ça que je veux être vu, ce n’est pas ce que je veux montrer au monde. Ça a été une vraie prise de conscience que tant de gens me voient comme ça. Désormais je veux vraiment faire partie de la solution, pas du problème, je veux incarner le changement que je veux voir chez les autres. Je vais faire les choses différemment sur mon site que par le passé. Je ne vais plus donner de surnoms méchants aux gens, je vais me forcer à être plus drôle, plus intelligent, à faire les choses différemment, ne plus gribouiller de trucs moqueurs… Ne plus outer les gens. Toutes ces choses que j’ai faites par le passé. »

Ellen DeGeneres s’étonne: « Pourquoi est-ce que ça a été un tel choc pour vous? Ne saviez-vous pas que vous faisiez des choses qui blessaient les autres? Je sais de quoi je parle, parce que quand j’ai fait mon coming-out, tout le monde s’en est servi pour faire rire, je suis devenue la blague. (…) Tout le mode se dit c’est drôle, mais il y a quelqu’un de l’autre côté de cette blague, et j’ai été cette personne pendant longtemps, je sais ce qu’on ressent. Comment est-ce que vous pouvez ne pas vous dire « je suis en train de blesser quelqu’un »? ». Réponse du blogueur: « Je passais mon temps à me trouver de bonnes raisons. Je répétais, ce sont des célébrités, ça fait partie de leur boulot, ce sont des adultes qui savent à quoi s’attendre. Et ce n’est pas moi c’est mon personnage. Je me trouvais toutes ces excuses. Je ne veux plus avoir à le faire. J’avais 26 ans quand j’ai lancé mon site, je vais en avoir 33, j’ai mûri, évolué en tant que personne, et il est temps que mon site murisse et évolue. »

« JE NE VEUX PAS QUE LES GENS DE MA COMMUNAUTÉ AIENT HONTE DE MOI »
Quand des adultes se moquent d’autres adultes, remarque Ellen, cela donne l’impression aux enfants qu’ils peuvent faire de même. « Absolument, admet Perez, je dois le reconnaître, et je ne veux plus donner cette impression. Je veux pouvoir continuer à m’exprimer sur le suicide des jeunes homos, et le harcèlement, je veux pouvoir aller aux rassemblements et aux manifestations, comme je l’ai fait par le passé, et que les gens de ma propre communauté n’aient pas honte de moi, ne soient pas gênés par moi. J’ai déjà commencé à faire les choses différemment, et c’était effrayant, pas facile, mais j’ai le sentiment que c’est ce que je dois faire. Pour moi, et pour le monde », conclut-il.

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur ‪Perez Hilton Pledges to Be Kind on Ellen (2010-10-13)‬

Hier toujours, Perez Hilton a publié sur son blog une vidéo dans laquelle il explique, visiblement ému, à peu près la même chose, plus longuement.

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur ‪I’m Going To Be Doing Things Differently‬

On lui souhaite de parvenir à changer non seulement son image mais sa façon d’être. Rappelons que c’est à sa demande qu’un certain nombre de célébrités ont pris part au projet It Gets Better (Jesse Tyler Ferguson et Eric Stonestreet de Modern Family, Eve, Ysa Ferrer, Sarah Silverman…).

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!