Tous les ans, l’ONG Human Rights Watch (HRW) décerne le Prix Alison Des Forges pour l’engagement exceptionnel en faveur des droits humains. Parmi les lauréats de 2010 se trouve le Dr Steave Nemande, président de l’association Alternatives-Cameroun, qui lutte pour la dépénalisation de l’homosexualité en Afrique.

Les cinq autres activistes distingué-e-s par l’ONG sont le tout récent Prix Nobel Liu Xiaobo, la militante iranienne Sussan Tahmasebi, Hossam Bahgat, directeur exécutif de l’Initiative égyptienne pour les droits de l’individu (EIPR), la journaliste russe Elena Milashina, et Yoseph Mulugeta, ancien secrétaire général du Conseil éthiopien des droits de l’Homme.

UNE PREMIÈRE
« C’est la première fois qu’un militant engagé pour les droits des personnes LGBTI est distingué par le Prix Alison Des Forges et j’espère vivement que cela pourra apporter un peu plus de crédit à ce travail dans notre pays, a indiqué Steave Nemande. C’est bien évidemment aussi des responsabilités en plus que j’espère pouvoir affronter grâce à votre soutien », souligne-t-il dans un mail envoyé à ses ami-e-s et partenaires. « Car ce Prix, je le considère par dessus tout comme une reconnaissance du travail effectué par les militant-e-s que vous êtes pour lutter contre les violations des droits de l’Homme, en particulier contre celles subies sur la base de l’orientation sexuelle et l’identité de genre. »

« ACTIVISTES EXTRAORDINAIRES »
« Nous sommes inspirés par le courage et l’engagement de ces activistes extraordinaires, a déclaré Kenneth Roth, directeur exécutif de Human Rights Watch. Ils sont confrontés quotidiennement à la discrimination et au danger dans leur combat pour faire en sorte que leurs gouvernements respectent les droits humains pour tous. »

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!