France
Gay Pride, Société | 09.10.2010 - 10 h 56 | 1 COMMENTAIRES
À quelques heures de la gay pride de Belgrade, la pression monte
Publié par
La marche est prévue dimanche 10 octobre, à 10h. La première et dernière gay pride de Belgrade, en 2001, s'était terminée dans la violence.

Comme l’écrit le militant LGBT serbe Predrag Azdejković (que le yaggeur Yauty avait interviewé cet été), les organisateurs de la gay pride de Belgrade doivent être des descendants de Sisyphe. Depuis 2001, où la première et dernière marche s’était terminée dans la violence, ils tentent d’organiser une parade dans les rues de la capitale serbe, en vain, en particulier en raison de l’incapacité avancée par la police pour protéger les participants.

SOUTIEN DES AUTORITÉS
Cette année, le président Boris Tadić et le ministre des Droits humains et des minorités Svetozar Čiplić ont apporté leur soutien à la gay pride, la donne a donc peut-être enfin changé. La marche est donc prévue ce dimanche 10 octobre à 10h.

L’annulation de la marche en 2009 avait mis la Serbie sous le feu des critiques internationales, et à l’approche de la date fatidique du 10 octobre 2010, la pression ne se relâche pas. Fin septembre, Amnesty International a exprimé son « inquiétude de voir des groupes de droite recourir de plus en plus à des attitudes menaçantes, à la fois verbales et physiques, à l’approche du défilé ». Vendredi, l’Église orthodoxe serbe s’est déclarée opposée à la gay pride mais a dans le même temps souligné que « toute violence est inacceptable ».

TESTER « LA MATURITÉ DE LA DÉMOCRATIE SERBE »
Les organisateurs ont reçu une lettre de solidarité (voir vidéo ci-dessous) signée par des militants LGBT de 23 pays, le bureau du Conseil de l’Europe à Belgrade a rencontré les associations LGBT pour les assurer de son soutien, deux ministres britanniques (David Lidington et Lynne Featherstone) se sont réjoui de la mobilisation internationale et une représentante de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a déclaré jeudi que « la maturité de la démocratie serbe sera, entre autres, jugée par le degré de respect des principes de non-discrimination, d’un statut égal pour tous et de l’application de la loi pour tous » et donc sur la façon dont se passera la gay pride. Plusieurs ministres, dont Svetozar Čiplić, des élu-e-s et le chef de la délégation de la Commission européenne à Belgrade, Vincent Degert, ont annoncé leur présence à la marche. On saura dimanche si la date du 10/10/10 restera dans les mémoires comme celle de la première gay pride sereine de l’histoire de la Serbie.

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur a Letter of Solidarity for Belgrade Gay Pride

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!

Cet article vous a intéressé-e? Partagez-le grâce aux boutons ci-dessous.

Print This Post
Avatar de Judith Silberfeld
Publié par
Cofondatrice et rédactrice en chef de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (1)
  • Par gwen 09 oct 2010 - 20 H 27
    Avatar de gwen

    Vraiment courageux vu le contexte !! Bonne Gay Pride aux amis Serbes !!

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.