Le week-end dernier, Cynthia Nixon, l’actrice de Sex and the City et militante LGBT, était l’invitée d’un débat organisé par The New Yorker, intitulé « Love and Obstacles: The Case for Gay Marriage » (Amour et obstacles: les arguments pour l’ouverture du mariage homo).

Entourée entre autres de l’évêque ouvertement gay Gene Robinson, de David Boies (l’avocat des opposants à la Proposition 8), et de Brian Brown, président de la National Organization for Marriage (l’une des principales associations de « protection du mariage », proche de groupes religieux extrémistes et favorable à une interdiction radicale de l’ouverture du mariage aux couple de même sexe), Cynthia Nixon a livré un discours brillant et implacable.

Elle a notamment démonté les arguments de Brian Brown (à sa gauche sur la photo), qui consistaient à dire que les homos bouleversent l’institution du mariage en voulant le redéfinir. Et l’actrice lesbienne de répondre simplement: « Lorsque les femmes ont obtenu le droit de vote, elle n’ont pas redéfini le vote. Quand les Afro-américains ont obtenu le droits de s’assoir à un comptoir aux côtés des blancs, ils n’ont pas « redéfini » le fait de manger au restaurant ».

« Ils étaient simplement invités à la table. C’est tout ce que nous demandons. Nous n’avons aucune envie de changer le mariage. Nous voulons simplement avoir le droit non seulement aux mêmes privilèges mais aussi aux mêmes responsabilités que les personnes hétérosexuelles ».

Retrouvez ci-dessous cet extrait du débat:

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez sur Cynthia Nixon: Gays Don’t Want to Redefine Marriage.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!

Cet article vous a intéressé-e? Partagez-le grâce aux boutons ci-dessous.