Un hommage a été rendu hier, à Londres, au défenseur des droits LGBT britannique Peter Tatchell, par l’inauguration d’une plaque bleue pour son engagement et son travail en faveur des droits humains. Les célèbres plaques bleues londoniennes sont placées un peu partout à travers la ville pour rendre hommage à celles et ceux qui ont contribué à l’évolution de la société. Parmi les personnalités honorées depuis 140 ans, on retrouve par exemple Virginia Woolf, Charles Dickens, Oscar Wilde ou encore John Keats.

Cette nouvelle plaque bleue a été placée à l’extérieur de la maison du plus célèbre militant LGBT de Grande-Bretagne, au sud de Londres, dans le district de Southwark, où Peter Tatchell a organisé ces dernières années la plupart de ses initiatives. Sur la plaque on peut lire: « Peter Tatchell. Né en 1952. Militant pour les droits humains, la liberté des homosexuels et la justice sociale. A vécu ici. Élu du peuple ».

Elle a été dévoilée par l’acteur – et cofondateur de l’association LGBT Stonewall – Sir Ian McKellen, qui a déclaré lors du discours d’inauguration que Peter Tatchell était « son héros », avant d’ajouter: « en tant qu’acteur, j’admire la nature culottée et showbiz des campagnes de Peter. C’est absolument formidable qu’il y ait une plaque ici. (…) Nous n’avons pas l’énergie, la clairvoyance et la bravoure de cet homme. Si nous l’avions, nous vivrions dans un monde meilleur. Je suis son plus grand fan. »

« C’est un grand honneur, a répondu Peter Tatchell, lors de son discours. J’en rougis. Je veux vous exprimer mon extrême reconnaissance. Je suis honoré et un petit peu embarrassé aussi. Habituellement, on décerne ces plaques à des personnes décédées, mais moi je suis bien vivant », a-t-il ironisé, ajoutant qu’il y a une tendance à la longévité dans sa famille et qu’il espère bien continuer à militer pendant au moins 30 ans de plus. « Mais le plus grand honneur a été de travailler auprès de tant de courageux défenseurs des droits humains en Grande-Bretagne et dans le monde entier ».

La veille, il déclarait au site d’information LGBT Pink news: « Après tant d’années de diabolisation par les tabloïds, par des gens de droite, des homophobes et même quelques personnes à gauche, c’est formidable de recevoir cette reconnaissance ».

Photo via PinkNews

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!