Les élu-e-s du Conseil de Paris se sont réuni-e-s lundi 27 et mardi 28 septembre pour une séance de rentrée, lors de laquelle la Ville de Paris a accordé un budget total de 28150 euros à sept associations ou projets LGBT et un budget de 270241 euros pour la lutte contre le sida. En voici le détail.

En ce qui concerne les associations ou projets LGBT, 5000 euros ont été accordés à l’APGL (Association des parents gays et lesbiens) pour son récent colloque européen sur les familles homoparentales, 2000 euros à l’association Les oublié(e)s de la mémoire, 8000 euros au festival de films lesbiens Cineffable, 5000 euros à l’association LGBT Dance, Pride off pour le Festival Jerk Off 2010, 2000 euros à l’association AGLH pour ses actions pour l’intégration des personnes gays ou lesbiennes en situation de handicap, 4150 euros au Réseau d’assistance aux victimes d’agressions et de discriminations (RAVAD) et 2000 euros au Rainbow Symphony Orchestra (RSO).

En ce qui concerne la lutte contre le sida, 255598 euros ont été accordés à l’Organisation panafricaine de lutte contre le sida (OPALS) et 14643,72 euros au Centre d’action sociale de la Ville de Paris pour la fourniture de repas aux personnes séropositives en situation précaires.

Notons que les deux groupes d’élus de droite (UMP et Nouveau Centre) et le seul élu parisien du Modem n’ont pas voté ces subventions (soit ils ont voté contre, soit ils se sont abstenus de voter). Ainsi Jean-Marie Cavada, élu Nouveau Centre du XIIe arrondissement, était absent lors du vote sur la subvention à accorder à l’APGL. Il avait pourtant tenu un discours qui allait dans le sens du soutien à l’association lors des Journées européennes des familles homoparentales, le 17 septembre dernier: « Je suis favorable à l’homoparentalité avec tous les droits y afférant. Personne ne devrait être empêché d’avoir un enfant. Il faut que les couples homos puissent disposer des mêmes responsabilités juridiques pour protéger l’enfant que les couples hétéros ».

[Mise à jour, Jeudi 30 septembre 12h55] Jean-François Martins, seul élu MoDem au Conseil de Paris, nous informe que – contrairement aux informations dont nous disposions – il a voté en faveur de ces subventions.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!

Cet article vous a intéressé-e? Partagez-le grâce aux boutons ci-dessous.