Iouri Loujkov

Iouri Loujkov

Est-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle pour les militants LGBT? Le président russe Dmitri Medvedev a démis le maire de Moscou de ses fonctions, Iouri Loujkov, qui refusait de démissionner malgré le conflit qui l’opposait au Kremlin et les polémiques autour de la façon dont sa femme, la milliardaire Elena Batourina, a amassé sa fortune. Iouri Loujkov, au pouvoir dans la capitale russe depuis 1992, avait reçu le soutien de son parti, Russie Unie, présidé par Vladimir Poutine. Vladimir Resin, l’adjoint de Iouri Loujkov, a été nommé maire par intérim.

Iouri Loujkov est aussi le maire qui a interdit la tenue de cinq gay prides à Moscou. La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) doit d’ailleurs se prononcer d’ici la fin de l’année sur l’interdiction des marches de 2006, 2007 et 2008. L’annonce de cette disgrâce a été accueillie avec jubilation par les militants LGBT moscovites, en particulier par leur tête de file, le président de GayRussia, Nikolai Alekseev: « Tout d’abord, c’est une décision très courageuse de la part du président, qui montre qu’il est le président », a déclaré par téléphone le militant au site The Moscow News. Tout Moscou et tous les gens de cette ville devraient lui être reconnaissants parce qu’il a libéré la ville de toute la mafia qui y était. »

LE FONCTIONNEMENT DE LA CEDH « DOIT ÊTRE COMPLÈTEMENT REVU »
Il regrette néanmoins que Iouri Loujkov ne soit pas resté en poste jusqu’à la décision de la CEDH: « C’est la preuve que [le fonctionnement de la CEDH] doit être complètement revu. Elle ne peut rendre justice qu’à retardement dans les cas de violations gigantesques des droits humains, écrit Nikolai sur Facebook. Loujkov, qui a interdit cinq gay prides à Moscou et de nombreux autres événements, ne se préoccupera plus de la décision de la CEDH. » « La politique a une nouvelle fois eu le meilleur sur le droit », complète-t-il sur son blog russe.

« Les personnes LGBT, si elles ne peuvent pas encore respirer librement, peuvent au moins prendre une bonne inspiration, écrit un autre militant de GayRussia, Nikolai Baev, sur GayRussia.Ru. Nous ne savons pas qui succédera à Loujkov à la mairie de Moscou. Nous ne savons pas quelle sera la position de son successeur sur les droits civils et les libertés des homosexuels. Mais l’odieuse expérience de Loujkov lui servira d’exemple de la façon dont ne doit pas se conduire le maire de l’une des plus importantes capitales d’Europe. »

« MOSCOU A L’OCCASION DE DEVENIR UNE VRAIE VILLE EUROPÉENNE »
« Je suis quelqu’un de pragmatique et je ne m’attends pas à me réveiller demain à Paris ou à Londres, a indiqué Nikolai Alekseev à Infox.Ru. Mais Moscou a l’occasion de devenir une vraie ville européenne. »

« Je ne me fais pas d’illusions, a souligné Nikolai Alekseev, cité par le site d’actualités Gazeta.ru, mais j’espère que le prochain maire aura une mentalité européenne, respectera les décisions de justice et autorisera la tenue d’une gay pride en mai prochain. Quoi qu’il arrive, nous organiserons la gay pride en mai. »

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!

Cet article vous a intéressé-e? Partagez-le grâce aux boutons ci-dessous.