Luzhkov_Yury

Iouri Loujkov

Le vent serait-il enfin en train de tourner en Russie? Un tribunal moscovite vient de donner doublement raison aux opposants au maire de Moscou Iouri Loujkov, et en particulier aux militants LGBT. Le tribunal a d’abord refusé de confirmer une décision d’un tribunal d’arrondissement jugeant illégale la gay pride interdite par la mairie puis a estimé que l’interdiction en mars d’une manifestation de l’opposition, baptisée « Journée de la colère », violait les « droits constitutionnels » des manifestants potentiels.

La municipalité a jusqu’au 14 octobre pour faire connaître ses arguments.

Pour Nikolai Alekseev, l’un des organisateurs de la gay pride de Moscou, ces décisions, qui rendent de plus en plus crédibles les rumeurs d’une démission de Iouri Loujkov, trouvent peut-être leur origine dans l’imminence de la décision de la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) qui doit se prononcer d’ici la fin de l’année sur l’interdiction des gay prides de 2006, 2007 et 2008.

Photo Andrey Surikov (Sura)/ru.wikipedia

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Soutenez votre média LGBT indépendant sur le mur de Yagg!

Cet article vous a intéressé-e? Partagez-le grâce aux boutons ci-dessous.